Brin d’Herbe: c’est fini

Et oui, il faudra maintenant attendre deux ans pour retrouver cet émerveillement de voir jouer ces enfants pianistes, domptant avec une telle virtuosité cet immense instrument qu’est le piano. Ce dimanche après midi à la salle de l’Institut à Orléans, le concert de clôture de Brin d’Herbe nous donna à écouter une dernière fois les vingt cinq candidats venus du monde entier pour ce concours international.

Ces enfants, d’abord prodigieux par leur sourire, nous donnent ainsi une formidable leçon de musique, car loin du petit automate auquel on associe parfois les enfants musiciens surdoués, le concours Brin d’Herbe par le travail sur des œuvres musicales contemporaines révèle une étonnante intelligence dans l’interprétation. Bartok, Ligeti, Kurtag, Satie, Stravinski, Prokofiev,  Messiaen, Bernstein, parmi les compositeurs les plus connus joués par les candidats de ce concours junior très original, sont interprétés par ces jeunes pianistes dans toute leur expressivité, parfois provocatrice par leur innovation musicale, nous montrant que ce qui nous surprend parfois, fait aujourd’hui partie de l’univers musical de cette jeune génération.

Car, comme le rappelait Françoise Thinat, la fondatrice de Brin d’Herbe, ce concours veut “essaimer la bonne parole”, faire connaitre aux jeunes pianistes l’immense richesse de cette création contemporaine et finalement la faire découvrir au plus grand nombre.

Irintsoa Rakotondratsima, 1° prix niveau 1

Et si cette édition 2017 du concours Brin d’Herbe fut particulièrement relevée, avec une nouvelle épreuve d’interprétation d’une œuvre avec chœur, tous ces jeunes pianistes ont sans doute vécu un moment marquant de leur carrière débutante: cette ouverture vers de nouveaux horizons musicaux les guidera vers de nouveaux horizons.

Rendez-vous en 2019 !

Gérard Poitou

Brin d’herbe 2017

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail