Marine Le Pen devance Emmanuel Macron dans le Cher

Ce n’est pas une surprise, le département du Cher a aussi trouvé le duo de prétendants au deuxième tour de cette élection présidentielle. Par contre, si au niveau National c’est Emmanuel Macron qui a viré en tête après le premier tour, dans le département berrichon c’est Marine Le Pen qui réalise le meilleur score avec 24,17 % des suffrages exprimés.

Dans la plupart de villes et villages, la candidate d’extrême Droite dépasse son score national. Elle frôle même les 45 % dans le petit village de Chalivoy-Milon où 111 votants lui ont été comptabilisées sur 255 votants. A l’inverse seuls deux villages ne donne pas un pourcentage à plus de 10 %. A Saint-Céols Marine Le Pen obtient 6,9 %. Cependant la palme revient à Contres où, sur les 22 inscrits, 21 se sont rendus dans leur bureau de vote pour 20 bulletins exprimés. Là, la leader du Front National n’ a eu qu’une seule voix quand François Fillon en recevait 9…

Nathalie
Arthaud
François Asselineau

Jacques Cheminade

Nicolas Dupont-Aignan  François
Fillon

Benoît
Hamon

Jean Lassalle Marine
Le Pen  
Emmanuel Macron  Jean-Luc Mélenchon Philippe Poutou 

 0,94%

 0,86%

0,2%

5,53%

19,09%

5,3%

1,11%

24,18%

22,05%

19,51%

1,22%

Deuxième, Emmanuel Macron a parfaitement bénéficié du souffle nouveau donné à la campagne par ses militants, sur le terrain et sur les réseaux sociaux. En moins d’un an, le mouvement En Marche s’est doté d’un collectif de militants enthousiastes à défaut d’avoir beaucoup d’expérience. Les 22,06 % réalisés sont la preuve de cette vitalité qui devrait être encore une arme importante dans la quinzaine qui vient, d’autant que la marge de progression et le report des voix « citoyennes » parties sur un vote utile ce week-end devrait aller dans le sens du mouvement En Marche lors du deuxième tour.    

Ceci étant, pour un premier tour d’une Présidentielle, les électeurs se sont un peu moins mobilisés que lors de la dernière échéance puisque le pourcentage de votant chute de 80,38 % à 77,76 %. Une baisse qui n’a pas vraiment modifié le sentiment général du scrutin et un global qui est en symbiose avec les chiffres de l’Hexagone. Les chiffres,à la mi-journée et à 17heures, donnaient déjà cette indication avec 31,94 % et 69,08 %, toujours en baisse par rapport à 2012.

Mélenchon en tête à Vierzon

Comme dans la plupart des régions de France, le Cher n’échappe pas à la règle d’un vote Frontiste important. Au capital de plus de 35 000 voix obtenues dans le département en 2012, se sont ajoutés 6000 voix supplémentaires cinq ans plus tard. C’est cependant moins que les nouvelles voix récupérées par Jean-Luc Mélenchon qui, outre d’arriver en tête dans son fief de Vierzon, capte presque 9000 voix supplémentaires et passe de 13,81 % à 19,51 %, de 25 079 voix à 33 693 voix. Au niveau départemental, le représentant de La France Insoumise possède un socle décidément plus que stable et peut envisager de lancer des candidats pour les élections législatives sur des terres qui ne lui étaient  pas, à priori, très favorables.

Par contre, les candidats LR vont avoir du fil à retordre, et devront gommer les quelques frictions internes apparues lors des désignations de début d’année. Auteur d’un 19,07 %, pour 32 928 voix, François Fillon n’est pas parvenu à drainer vers lui un nombre de suffrages à la hauteur de Nicolas Sarkozy. Le candidat de la Droite passe ainsi de 45 331 voix à 32 928 ! Une  déflation de près de 13 000 voix qui est loin d’être anodine et devrait marquer les esprits.

Décevant, plus encore qu’au national, le score de Benoît Hamon. Le candidat Socialiste peine à franchir les 5 % . Il fait même moins que Nicolas Dupon-Aignan, 5,53 % pour l’un, 5,3 % pour l’autre. Une déconfiture là où son devancier, François Hollande, avait fait 26,76 % en 2012 … Le manque d’enthousiasme à entourer et accompagner le vainqueur de la Primaire à Gauche à plombé une campagne qui a encore moins décoller en Berry qu’ailleurs.

Enfin, comme d’habitude, les « petits » candidats  d’extrême gauche campent sur leurs positions entre 1,22 %, Philippe Poutou, et 0,2 %, Jacques Cheminade.

F.Simoes

 






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail