Café politique : “L’histoire au service de la politique”

Le 2e café politique organisé hier soir au Grand Martroi par l’association des étudiants du master Métiers de l’Accompagnement Politique de l’université d’Orléans a réuni plus d’une cinquantaine de jeunes, en majorité étudiants, autour de la thématique “L’histoire au service de la politique”.
 
La table ronde a réuni cinq intervenants, trois historiens universitaires (Noëlline Castagnez, Gaël Rideau et Pierre Allorant), un intervenant professionnel du master (Alexis Rousseau-Jouhennet, directeur de la communication de Châteauroux-Métropole) et une étudiante, jeune professeure certifiée d’histoire-géographie, Laura Mellet.
 
Les débats animés ont mis en lumière l’actualité de la question, avec les récentes déclarations de Marine Le Pen sur la rafle du Vel d’hiv, celles de François Fillon dans son discours de Sablé puis sur Vercingétorix, et la volonté de plusieurs candidats d’en revenir au “roman national” dans l’enseignement de l’histoire de France. Les questions du public ont permis de préciser le statut scientifique des méthodes de l’histoire en tant que sciences humaines, et de la distinguer du rôle civique nécessaire tenu par l’histoire comme discipline scolaire participant au “vivre ensemble” dans une démocratie.
 
 





Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail