Election Présidentielle 2017

Orléans : le petit prince George sera l’invité d’honneur des fêtes joahnniques

 

On connaît désormais le nom de l’invité d’honneur des fêtes de Jeanne d’Arc, qui se dérouleront les 12,13 et 14 mai prochains. C’est le petit prince George, fils de la Kate, duchesse de Cambridge, et William prince de Windsor. Après Emmanuel Macron en 2016, c’est au tour d’un autre petit jeune d’avoir l’insigne honneur de présider les fêtes johanniques. Le prince George, qui fêtera ses quatre ans en juillet prochain, deviendra ainsi le plus jeune invité d’honneur.

Une nouvelle surprenante mais qui déclenche l’enthousiasme dans l’équipe organisatrice, et du côté de la mairie. Olivier Carré justifie ce choix : « Étant donné le contexte très incertain en France, à cause de l’élection présidentielle, il est difficile de faire un pari sur l’invité. Aussi nous avons choisi de faire un pas de côté en invitant le jeune et plein d’avenir prince George », justifie-t-il au Goracentre.

Alors que le Brexit vient juste de démarrer les premières tractations, ce choix qualifié d’excentrique, est totalement assumé par le maire d’Orléans : « C’est clairement dans un souci d’apaisement », ajoute-t-il, « depuis un an on sent une montée de tension, y compris en Europe et le Brexit n’a rien arrangé. Il est temps d’enterrer la hache de guerre entre la France et l’Angleterre. Orléans a une carte à jouer déterminante ». Des propos confirmés par Bénédicte Baranger, présidente d’Orléans-Jeanne d’Arc et organisatrice de l’évènement : « C’est un très bon choix. Le petit prince George, malgré son jeune âge, est l’invité de rêve pour ces 588e fêtes johanniques. Seule la jeunesse peut faire résilience des évènements du passé. Les Anglais ont gardé, historiquement, un mauvais souvenir d’Orléans, c’est l’occasion de passer à autre chose et d’ouvrir une nouvelle période, plus positive ».

Du côté de Windsor, le service communication du prince William et Kate assure que « les parents seront bien présents près de George », car le petit prince est encore mineur. Mais ils se réjouissent de redécouvrir Orléans, 588 ans après en avoir été chassé par Jeanne d’Arc. « Surtout depuis qu’elle est devenue Métropole ! Orléans rayonne bien au-delà de ses frontières, jusqu’Outre-Manche ! », avoue le prince William, très au fait de l’actualité orléanaise…

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

    • Faut-il en déduire qu’Olivier Carré entend être maire ou président de la Métropole jusqu’aux 18 ans de baby George ? Encore 14 ans de mandat ? A moins qu’il ne songe à présider Orléans-Jeanne d’Arc, quand il prendra sa retraite ?

  1. Excellente contribution au “rapprochement Franco-Anglais” en plus du Tunnel sous la Manche et malgré tous les différends passés (Jeanne d ‘Arc,etc) récents(Brexit, etc)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail