Ce que disent leurs programmes: sécurité et justice

Sécurité et justice

En période de menace terroriste le thème de la sécurité (et de la justice) est au menu de tout l’échiquier politique, au-delà de l’exploitation que peuvent en faire des candidats populistes. Recruter des policiers et des gendarmes supplémentaires, hormis Jean-Luc Mélenchon, tout le monde s’accorde sur ces renforts. Combien de places de prison, que faire de l’Etat d’urgence, faut-il le prolonger, fermer plus de mosquées extrémistes, partager le renseignement avec nos voisins européens? En matière de défense nationale, tous les candidats s’accordent hormis Jean-Luc Mélenchon sur une augmentation de 2%  du budget. 

 ©AFP
 N. D. Aignan  F. Fillon  B. Hamon  M. Le Pen  E. Macron JL. Mélenchon

Construire des prisons éloignées de la métropole pour les terroristes.

Arrêter tous les djihadistes de retour de Syrie.

Recruter 30 000 policiers et gendarmes et 10 000 personnels administratif. 

Expulser tous les étrangers condamnés pour crimes ou délits.

Créer une garde nationale de 100 000 réservistes

Recruter 50 000 militaires de plus.

Augmenter le budget de la défense à 2% du PIB.

Construire un deuxième porte-avion

Recruter 5 000 agents de plus dans les forces de l’ordre.

Construire 16 000 places de prison.

Un milliard de plus sur cinq ans pour les forces de l’ordre

Rétablir les peines plancher

Retirer la nationalité aux Français partis en Syrie ou en Irak

Abaisser la majorité pénale à 16 ans

Augmenter le budget de la défense à 2% du PIB

Accroître le pouvoir des maires en matière de sécurité

 Organiser un débat à l’Assemblée sur l’état d’urgence

Créer 5000 postes de gendarmes et de policiers.

Essayer le récépissé de contrôle d’identité

Revenir à la police de proximité

Augmenter les moyens de la justice

Conforter la justice des mineurs

Renforcer l’accompa-gnement psychologique des militaires

Consacrer 2% du PIB à la défense

Le droit de la victime inscrite dans le code pénal

Expulser tous les fichés S en lien avec le fondamentalisme islamiste

Fermer les mosquées identifiés extrémistes

Interdire le financement étranger des lieux de culte

Recruter 1500 policiers et gendarmes

Créer une agence de lutte anti-terrorisme

Déchéance de nationalité pour les binationaux liés à une filière islamiste

Créer 40 000 places de prison

Peine de prison incompressible

Créer 50 000 postes de militaires.

Consacrer 2% du PIB à la défense

Créer des prisons spécifiques pour les radicalisés.

Créer 15 000 places de prison.

Recruter 10 000 policiers et gendarmes

Recréer une police de proximité

Instaurer un système européen du renseignement

Créer une centaine de centre de centre éducatifs fermés pour mineurs.

Prioriser la cyberdéfense et la cybersécurité

porter à 2% du PIB le budget de la défense

Raccourcir les procédure pour les petits délits

Faire voter le Parlement sur l’Etat d’urgence

Arrêter Sentinelle et remplacer les militaires par la police.

Ramener les effectifs de gendarmes et de policiers à ceux de 2007

Interdire les flash-ball, les taser

Revenir à la police de proximité

Maintenir le budget de la défense à son niveau actuel

Proposer un service militaire au sein du service citoyen

Protéger les lanceurs d’alerte

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Militant du NPA sur Orléans, on m’a alerté d’un article sur Mag’centre concernant la garde robe de Philippe Poutou, candidat pour le NPA à l’élection présidentielle.
    Son auteur, Gérard Hocmard ; agrégé d’anglais. Professeur honoraire de Première supérieure. Président honoraire de l’Académie d’Orléans (Agriculture, Sciences, Belles-Lettres et Arts) et Vice-Président de la Conférence Nationale des Académies. Délégué général de l’Association France-Grande Bretagne. Officier de l’Ordre de l’Empire britannique (1992), Officier de l’Ordre des Palmes académiques (2013). Rien que cela !
    Il est étonnant, qu’une personne, ayant tant de connaissances et de responsabilités, soit obligée de dire de telles âneries !
    Il aurait du s’en tenir à sa première impression sur le débat télévisé.
    Car il l’a trouvé « tellement rasoir que je n’avais même pas songé à en écrire quoi que ce soit. Ça, un débat ? »
    Même s’il n’a rien à dire il faut qu’il la ramène l’agrégé.
    Régulièrement, par un billet dans Mag’centre, il étale sa prose, assez insipide en général.
    Mais là, il n’a fait qu’une reprise de Luc Ferry qui sur Twitter, l’ancien ministre de l’Éducation déclare : “Avec Philippe Poutou débraillé en Marcel pour représenter les ouvriers, pas étonnant qu’ils aillent massivement chez Le Pen”.
    Avant d’ajouter dans un second tweet: “Dans les grands mouvements ouvriers du XIXème siècle, on valorisait l’Education, pas la veulerie et la grossièreté.”
    Donc notre agrégé à la petite semaine n’a que brodé sur deux messages d’un ancien ministre que nous avons tous oubliés, certes en y apportant une touche familiale, en nous éclairant sur la façon de se vêtir et de se tenir en société, il n’est pas étonnant qu’on l’appelle à la faculté « La Super Nanny d’Orléans ».
    Les anglais ont voté pour le Brexit, cette décision a programmé le retour en Angleterre de tous les représentants anglais dans les instances européennes, mais rien sur le rapatriement des Officiers de l’Ordre de l’Empire britannique, dommage !
    Nous aurons donc encore à subir notre billettiste.

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail