Blois : Erik Truffaz Quartette en concert sur la scène d’All That Jazz

Le 8 avril dernier, le trompettiste Erik Truffaz était sur la scène d’All That Jazz avec son quartet, pour un concert résolument électro.

Le samedi 8 avril dernier, le grand trompettiste de jazz Erik Truffaz était sur la scène d’All That Jazz, dans une configuration en quartet. Issu d’une famille de musiciens, avec un père saxophoniste, il découvre la scène très tôt et va très jeune se tourner vers l’électro, en électrifiant lui-même sa trompette et en utilisant une pédale wah-wah. Il remporte alors de nombreux concours et sort une douzaine d’albums entre 1996 et 2008, dont quatre en quartet.

Des musiciens en quartette

Ainsi, ce soir à Blois, ce sont les musiciens du Erik Truffaz Quartette, qui se produisent devant une salle pleine, pour présenter leur nouvel album intitulé Doni, doni ; c’est aussi le dernier concert de leur tournée All That Jazz. Erik Truffaz à la trompette est accompagné de  Marcello Giuliani à la basse, Benoit Corbot aux claviers, piano et synthé, et le petit nouveau du groupe Artur Hnatek à la batterie. La musique est électrique, avec des jeux de résonnances et d’échos.

On sent dans la musique des influences des années 1960-1970, dans un côté légèrement psychédélique, encore accentué par les lumières, qui changent au fil du concert. Les morceaux calmes succèdent à des morceaux dynamiques. Ainsi, on passe d’un morceau très électrique à un autre plus calme dédié aux amoureux et aux femmes, puis à un morceau inventé et improvisé pour la soirée dans la plus pure tradition du jazz, intitulé « A la Loire de Blois ».

Un panorama des musiques du monde

Le morceau suivant est résolument révolutionnaire et emmène les spectateurs jusqu’au Nouveau Mexique, dans un remake d’Il était une fois la Révolution. Benoit Corbot propose ensuite un solo de piano très reposant avant le retour des autres instruments pour un éloge à la lenteur avec Le pas de la tortue, puis un nouveau morceau rythmé. Un magnifique duo intimiste piano et trompette, doux et calme termine le concert, avant le morceau emblématique du dernier album du quatuor intitulé Doni, doni, en dialecte malien, avec une musique à la croisée des mondes.

Les spectateurs sont sous le charme de ce Erik Truffaz Quartette, ils tapent dans leurs mains pour donner le rythme, même s’ils restent confortablement installés dans les fauteuils moelleux de la grande salle des Lobis, jusqu’au dernier morceau.

Une fin de saison en apothéose

Dans un style très différent, le prochain concert sera celui de Madeleine Peyroux, remarquable chanteuse américaine, le dimanche 14 mai à 18 heures, avant celui du compositeur et chanteur tunisien Dhafer Youssef, qui fera vibrer le public au son du oud. Initialement prévu le jeudi 2 mars dernier, et annulé pour raison familiale, il aura donc lieu le mardi 30 mai. Enfin, ce sera la prestation de Térez Moncalm, chanteuse québécoise bien connue du public d’All That Jazz, le vendredi 9 juin.

EVE.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail