Le TVB a remporté la deuxième coupe d’Europe de son histoire ce samedi en battant 3-1 puis 15-12 au Golden Set les Italiens de Trentino en finale de la coupe d’Europe de la CEV.

DSC_2080

Crédits photos : Pascal Montagne pour 37°

On l’avait dit, malgré la défaite au match aller, les Tourangeaux se savaient capables de renverser la montagne que représentait le club italien de Trentino. Ce dernier, multiple champion d’Italie, lauréat de la Ligue des Champions à deux reprises et champion du monde des clubs, était un épouvantail que rien ne semblait pouvoir arrêter sur son passage.

Oui mais on l’avait dit également, la réception du match retour procurait un avantage appréciable pour un TVB capable de se sublimer depuis toujours à domicile lors des grands rendez-vous. Ce samedi soir, les Tourangeaux ont montré que David pouvait renverser Goliath, à l’image de leur capitaine David Konecny, présent au club depuis 10 ans maintenant et qui tire sa révérence sur ce précieux titre de vainqueur de la coupe d’Europe de la CEV, la deuxième plus prestigieuse coupe européenne avec la Ligue des Champions.

DSC_2077

Un deuxième titre européen pour le placard à trophées du TVB, après la Ligue des Champions de 2005, remportée de main de maître à l’époque en Grèce. Deux titres et des similitudes pas anodines pour ceux qui croient en l’alignement des astres. Déjà en 2005 le trophée avait tendu ses bras un week-end pascal. Déjà l’entraîneur était italien et déjà Hubert Henno était présent. Ce dernier, le libéro français le plus titré au monde, remporte une nouvelle coupe d’Europe à l’aube de ses 40 ans. Monstrueux ! Et que dire du reste de l’équipe, peut-être moins talentueuse que par le passé et qui semblait devoir être touchée par le mauvais sort avec ses multiples blessures, mais qui a su se sublimer en jouant avec solidarité et envie… Le volley est un sport collectif, si ce n’est le sport collectif par excellence, dans lequel on dépend plus que dans n’importe quel autre sport de l’autre… Le TVB en a fait la démonstration en remportant cette Coupe d’Europe grâce à sa générosité et sa solidarité.

Si mercredi les joueurs ont semblé trop respecter leurs adversaires italiens, ce samedi soir, poussés par un Grenon des grands soirs, ils ont su se sublimer et dépasser leurs limites pour aller chercher le Graal. Dans cette finale retour, le TVB a toujours semblé prendre l’ascendant malgré la fatigue apparente. Les Tourangeaux ont été chercher le premier set au forceps, 31-29 après plusieurs balles de set. Déjà le signe, d’une envie sans failles… Et si au cours du deuxième set, Trentino ont semblé reprendre le sens logique de l’affrontement, le TVB résistait et montrait sa volonté de ne pas rompre. Un troisième set remporté 25-22, avant un quatrième maîtrisé et le TVB remportait logiquement ce match retour 3-1. De quoi lui permettre de postuler pour le golden set, ce fameux set décisif en 15 points pour décider du vainqueur de cette coupe d’Europe. Et devant un Grenon en feu, la dynamique était tourangelle et rapidement le TVB s’est envolé vers son destin. 15 points plus tard (15-12 au final), les Tourangeaux, joueurs, staff, public pouvaient exulter, le TVB tenait sa deuxième coupe d’Europe de son histoire. Renversant ! Magistral ! Incroyable ! … les qualificatifs manquent tant l’exploit est retentissant. Mille Bravo TVB !!!!

 

 

Les photos du match

DSC_2278

DSC_2256

DSC_2213

DSC_2199

DSC_2192

DSC_2186

DSC_2123

DSC_2134

DSC_2144

DSC_2164

DSC_2283

DSC_2166

 Mathieu Giua pour www.37degres-mag.fr