Elections legislatives - Les resultats en temps reel

Tournée des popotes électorales orléanaises

On commence la tournée sur les  20h par la permanence des Républicains, rue de la Bretonnerie où les militants ne sont pas très nombreux derrière François Fillon, même si une paire de bouteilles de Champagne prennent le chaud sur un coin de table. Et patatras, premières estimations: Fillon n’est pas qualifié pour le deuxième tour. Grosse déception pour ce qu’un responsable appelle encore une “victoire volée” avant d’accuser les médias d’être responsable de cette défaite, on préfère s’éclipser…

Passage place de la République où les jeunes socialistes dinent dans un restaurant dont on doit taire le nom et ne pas photographier, on n’entre donc pas et on imagine l’ambiance malgré l’affirmation d’un jeune responsable qui nous explique que son mouvement a choisi ce lieu pour ne pas s’enfermer dans la défaite. Bon appétit donc…

La France Insoumise cl Marie Line Bonneau

Puis passage dans un bar à vélos de la rue Etienne Dolet, lieu de retrouvailles pour les militants mélenchonnés, plutôt taiseux en scrutant sur les écrans ce qui n’est encore que des estimations mais qui ne laissent que peu de doutes sur les chances du candidat de la France Insoumise d’être présent au second tour. Visiblement tout le monde est sous le coup et les militants présents ont du mal à mettre des mots sur ce miracle qui n’a pas eu lieu…

On file alors direction la permanence du Front National, rue de Gaucourt, où derrière une grille on aperçoit un vigile qui appelle un responsable pour nous ouvrir la porte. On pénètre dans un lieu plutôt barricadé où une petite trentaine de militants commentent un résultat qui ne les rend pas plus euphoriques que cela: Marine n’est pas la première, même si un responsable, Charles de Gevigney, se réjouit bruyamment de la mort des deux partis responsables de tous les maux de la France.

Militants du Front National cl Marie Line Bonneau

On ne s’attarde pas trop, pour être à temps à la réunion des macronistes, au bowling près de la RN 20, pour le discours de leur mentor à la télévision. Évidemment l’ambiance ici est plutôt enthousiaste et l’on croise autour du “référent” d’En Marche dans le Loiret un patchwork de personnalités locales les plus diverses venues fêter cette première victoire: mais quel est donc le plus petit dénominateur commun politique de tout ce petit monde ?

En Marche applaudit Macron cl Marie Line Bonneau

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail