Jean-Louis Borloo “illuminera” les fêtes de Jeanne d’Arc 2017

Olivier Carré nous avait affirmé voici deux jours que l’invité d’honneur des fêtes de Jeanne d’Arc ne serait pas un politique. C’était un demi-mensonge puisque si Jean-Louis Borloo n’a plus de responsabilité ni de mandat politique, c’est par l’action publique qu’il est connu de la France entière. Et très populaire.

Jean-Louis Borloo et Olivier Carré.

L’ancien maire de Valencienne, 66 ans, a été à de nombreuses reprises ministre sous les présidences de Jacques Chirac puis de Nicolas Sarkozy et dans les gouvernements de Dominique de Villepin et François Fillon, entre 2002 et 2010. Plus que l’homme politique c’est le personnage indépendant d’esprit, ancien président de l’UDI et du Parti Radical, avant de tomber malade victime d’une pneumonie et de renoncer à tous ses mandats en 2014, qu’Olivier Carré a sollicité. Après sa guérison, il a changé de vie et se consacre à travers une fondation, “Energie pour l’Afrique” à l’électrification du continent noir. 

Récemment, Jean-Louis Borloo a annoncé qu’il voterait Emmanuel Macron. Parmi bien d’autres hypothèses, l’ancien avocat qui restera l’homme du Grenelle de l’environnement  (2009), a été annoncé par les observateurs comme un possible Premier ministre d’Emmanuel Macron si celui-ci entre à l’Elysée. Un marqueur de droite pour Emmanuel Macron. On comprend mieux dès lors pourquoi Jean-Louis Borloo a accepté l’invitation du maire à présider les fêtes de Jeanne d’Arc. Emmanuel Macron président 2016 est aux portes de l’Elysée. Si Jean-Louis Borloo entrait à Matignon (après les législatives), Jeanne d’Arc et Orléans deviendraient alors la potion magique et le passage  indispensable pour faire une très grande carrière politique. Et au passage un nouveau pied de nez à Marine Le Pen dont le parti a toujours voulu s’attribuer l’image de la sainte.

Jean-Louis Borloo est venu publiquement par deux fois à Orléans, en tant que ministre de l’Ecologie, de l’énergie et du développement durable, en 2008 sur le chantier du GPV à Orléans La Source dont Olivier Carré est à l’origine et en 2010 pour la deuxième ligne de tramway.

 

Originally posted 2017-04-28 17:25:21. Republished by Blog Post Promoter

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Annonce de cet invité faite par un tweet, degré absolu de la désinvolture !
    Trump fait des émules, hélas.
    Et on lit dans la presse quotidienne locale que c’est “pour faire moderne”.
    Doux Jésus…

  2. Aujourd’hui, Jean-Louis Borloo annonce que retraité de la politique depuis 3 ans, il veut soutenir à fond la candidature d’Emmanuel Macron.
    Personne ne l’a prévenu qu’il devait écrire et prononcer un discours lors des fêtes johanniques de 2017 ?

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail