Une star est née, l’USO toujours vivante cartonne contre le Red-Star 4-0

Mort au 1er tour ? A star is born to be alive

Comme dans le roman de Didier Daennninck, c’était l’épée de Damoclès qui menaçait l’USO avant son match à 6 points contre l’Etoile rouge de Saint-Ouen, club banlieusard  cher à François Hollande encore davantage qu’à la Red Star du 23 avril – entendez le récent indécis Mélenchon. Banlieue rouge contre métropole-jardin, un défi qui aurait pu être en adéquation avec un 2e tour Macron-Melenchon. Mais loin de viser l’Europe, il s’agissait bien pour les deux équipes d’éviter le repli mortifère sur le trop étriqué National. Et pour cela, un commando dirigé par Ziani, Armand et Thomas Renault.

Les Orléanais à la fête. @Julien Peron.

Paf ! eh, Gomis !

Une fois n’est pas coutume d’Orléans, dès la 2e mn, sur un corner de Bouby, Gomis marque ! 1-0 pour l’USO. Et dans la foulée, à la 8e, une magnifique ouverture, sur une louche de Ziani, manque de peu de réussir le break par Armand.

Un match à six points pour Orléans et le Red Star.

Le Red star reprend toutefois du poil de la bête sur un coup franc puis un corner à la 11e. Mais à la 20e une action lancée par Armand procure une belle opportunité à Ziani qui place sa frappe juste au-dessus de la barre.

Réplique à la 25e, comme dans un débat d’entre-deux-tours, c’est le Red star qui place une tête sauvée sur sa ligne par un Renault en état de grâce.

À la 29e, un centre orléanais file désespérément devant le but visiteur sans trouver de repreneur. À la 32e, encore plus stupidement, une passe en retrait mal ajustée met Renault en grande difficulté : l’USO marche au diesel trafiqué, et une suite de centres non-maîtrisés montre encore l’impuissance orléanaise.

 

Carton jaune et carton plein

Renault sauve encore à la 35e sur une grossière erreur de sa défense, mais c’est précisément dans ce temps fort des hommes du 9-3 que Youssouf marque en contre : 2-0 !

Après quelques échauffourées une faute de Pinaud aux 18 m donne un coup-franc dangereux au Red star à la 44e, mais l’USO s’en tire bien, avec seulement un carton jaune, et un carton plein à la mi-temps.

 

Le triplé du barrage ?

Plus de 6 000 supporters au stade de La Source.

Dès la reprise, les visiteurs se réveillent avec un tir rasant bien bloqué une nouvelle fois par Renault l’utilitaire. Mais l’USO commet toujours autant de mauvaises passes, de relances hasardeuses et d’occasions vendangées à la 52e et à la 53e.

À la 54e, Nabab obtient un bon coup-franc et l’action se prolonge sur une tête victorieuse et un doublé de Gomis pour le 3-0 !

Las, Nabab vendange, comme à Vouvray en plein mois d’octobre, la balle du 4-0 à la 57e. Sous une pluie battante, les 6331 spectateurs  sourciens se déchaînent au point que les déshérités transis de la Tribune bleue, découverte, peuvent même rejoindre la Tribune Vagner juste au moment de fêter le triplé de Gomis et le 4-0 à 63e.

Un nouveau déboulé de Pinaud est stérilisé par Nabab à la 65e , maladresse qui convainc enfin les visiteurs de pousser.

Le match devient fou et Ziani régale, slalome plutôt que de conclure ; il revient encore à Renault, l’autre homme du match, de sauver d’une belle claquette à la 68e et à nouveau sur un superbe coup-franc à la 70e.

Nabab continue de dilapider avec application les occasions à la 75e, quand Dupuis remplace le valeureux Armand, suivi à la 81e par l’entrée de Barreto, qui remplace enfin Nabab, puis de Ligoule à la place du toujours brillantissime Ziani.

Le goût de la victoire est bon, même si Tours et Auxerre l’emportent aussi. La pression est désormais sur Laval, en déplacement périlleux à Lens lundi, et sur le Red star dont l’étoile pâlit et le goal average s’enfonce. Pour Orléans, ce n’est pas la délivrance ni la sortie du siège, mais la 18e place reste jouable, peut-être pour un duel régional contre la Berrichonne. Les joueurs orléanais se donnent les moyens, ensemble, de choisir les voies du maintien.

Paul Jozet

Stade de La Source à Orléans, terrain humide, 6331 spectateurs, arbitre, William Lavis. Buts : pour l’USO, Gomis (3ème, 55ème, 63ème) et Youssouf (37ème), 

USO : Renault, Youssouf, Chemin, Belkalem, Pinaud, Bouby, N’Goma, Ziani (capitaine, Ligoule, 85ème), Armand (Dupuis, 75ème), Nabab (Barreto, 80ème), Gomis.

Red Star: Pierrick Cros Georges,Pierrick Cros, Lloyd Palun, Jérôme Hergault (capitaine), Formose Mendy,Jean-Charles Castelletto, Ludoovic Sylvestre, Mhirsi Idriss, Xavier Chevalerin, Anat Ngamukol, Julien Toudic.

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail