Après sa dédiabolisation, le FN a entamé sa “déjeanned’arquisation”

Jeanne d’Arc par Julie Nicolle

En cette année 2017, le Front national a encore baissé  d’un cran supplémentaire sa célébration de Jeanne d’Arc. Tout juste a t-on vu le 1er mai, un vieillard cacochyme, Jean-Marie Le Pen, casquette noire veste rouge, perdant les feuillets de son discours dans les bourrasques, célébrer dans la confusion l’héroïne au pied de la statue dorée de la place des Pyramides à Paris. Il a même failli pour l’occasion comparer sa fille maudite à la libératrice d’Orléans. La rumeur annonçait Marine Le Pen dans la capitale régionale devenue métropole durant l’entre deux tours.. Pour l’instant, aucune trace de la candidate et on la voit mal débouler…le 8 mai au lendemain du second tour.

Ce n’est pas à Orléans qu’on se plaindra qu’après sa dédiabolisation, le FN de Marine Le Pen entame une “déjeanned’arquisation”. Une fois pour toute Jeanne d’Arc n’est la sainte de personne, surtout pas de l’extrême-droite.

Ch.B

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail