Le mauvais Tours du PS à Marisol Touraine

Moribond suite au score historiquement faible de leur candidat Benoît Hamon à l’élection présidentielle (6,34% des voix), le Parti Socialiste se prépare à un avenir proche difficile. Seulement voilà, une élection en chassant une autre, les élections législatives se préparent déjà du côté de Solferino.

bIMG_1790-e1483652341481-1024x540-1024x540

Marisol Touraine ©Mathieu Giua pour 37°

Des élections au cours desquelles les socialistes vont tenter de sauver les meubles, en cherchant des alliances avec En Marche, avec ses partenaires historiques de gauche mais plus généralement en partant seuls et en espérant jouer sur le bilan local de leurs députés sortants… Pour arriver à relever cette mission compliquée, d’éviter un naufrage total, le PS compte sur des derniers ténors fidèles : membres du gouvernement notamment.

8U6A1830-1024x683

Bernard Cazeneuve ©Arnaud Roy pour 37°

Marisol Touraine, la ministre de la Santé, est ainsi appelée à donner le cap à la maison socialiste dans ces élections. De source interne à Solferino, la campagne nationale des socialistes pour les Législatives sera d’ailleurs lancée de Tours, le 13 mai prochain en présence de Jean-Christophe Cambadélis, le Premier Secrétaire et Bernard Cazeneuve, l’actuel Premier Ministre. C’est d’ailleurs ce trio qui est appelé à diriger la campagne du mois de juin.

En local, on peut s’interroger sur l’engouement de Marisol Touraine à faire officiellement campagne pour le PS au moment même où sur sa circonscription elle sera la seule candidate à ne pas avoir, pour l’instant, de candidat macroniste face à elle. Un jeu d’équilibriste est à venir pour la Ministre de la santé pour les prochains jours.

www.37degres-mag.fr






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail