Le festival d’Arts de rue, Les Années Joué, revient pour ses 20 ans.

Du 02 au 04 juin prochains, les Années Joué déclarent leur flamme pour la 20e édition

20 ans c’est un bel âge pour un événement, un âge qui se fête forcément. Une occasion dans le milieu de l’événementiel à la fois pour marquer le coup et d’affirmer un peu plus sa présence mais aussi de marquer ce cap en se projetant vers l’avant et l’avenir.

Présentation de la 20e édition avec Franck Mouget de la Compagnie Le Muscle en Mister Festival

Cette 20e édition des Années Joué a en tout cas était conçue comme tel. Avec un thème « Sous le signe de l’amour » , Les Années Joué veulent déclarer leur amour précise l’édito du programme du festival. « Les Arts de la rue c’est populaire et familial et ce sont des formes d’art sans barrières puisque dans la rue, au contact direct de la population » déclare ainsi Sandrine Fouquet, l’adjointe à la culture de la ville de Joué-lès-Tours qui rappelle également l’importance pour elle d’avoir transféré l’événement dans le parc de la Rabière et dans le voisinage, « un lieu adapté, au contact du quartier prioritaire de la Rabière ».

« Nous voulons que les Jocondiens deviennent acteurs du festival »

Les Jocondiens seront d’ailleurs associés à cette 20e édition. Depuis l’an dernier, les habitants de la ville sont en effet associés à la programmation et au festival en lui-même. L’an passé ils avaient été associés aux décorations et la signalétique ou avaient participé à l’élaboration de spectacle participatif de la compagnie KompleX Kapharnaüm. Une volonté des organisateurs et de la ville de Joué-lès-Tours, consciente du rôle fédérateur que peut avoir ce type d’événements dans une commune : « Nous voulons que les Jocondiens deviennent acteurs du festival, qu’ils se l’approprient » poursuit Sandrine Fouquet. Cette année, les habitants seront donc associés à plusieurs spectacles. Cela a commencé avec les Commandos Percus qui intègrent dans leur show «  Danbor Talka / Le choc des tambours » une vingtaine de jeunes jocondiens qui ont déjà commencé à répéter le mois dernier afin d’être prêts le Jour J. Autres ateliers participatifs avec les habitants, ceux de la compagnie Générik Vapeur, la deuxième grande tête d’affiche de cette édition qui produira un spectacle « Déclarer sa flamme » créé spécialement pour l’occasion et étroitement en lien avec les habitants.

Atelier préparatif avec les Commando Percus et les jeunes Jocondiens en mars dernier

Proximité avec les habitants, proximité également avec le milieu culturel local qui sera une nouvelle fois fortement représenté et en lien avec les premiers. « Icart sur les chemins » travaillent ainsi avec le lycée d’Arsonval pour la nouvelle signalétique, tandis que la compagnie de danse Veiculo Longo travaille la scénographie de son spectacle avec la MJC jocondienne. Pendant le festival, citons parmi les locaux présents : La Compagnie Le Muscle qui assurera un fil rouge sur l’événement, ou encore la compagnie Escale présentera de son coté son spectacle Leurre H, sans oublier la Compagnie 100 Issues qui animera la « Plaine du GB ». Des compagnies qui pour certaines (quatre) ont pu bénéficier d’un fonds d’aides à projets d’un montant global de 10 000 euros (sur un budget total du festival de 350 000 euros).

Les Années Joué c’est ainsi pour certains l’occasion d’avoir un coup de pouce, financier comme ci-dessus ou en terme de visibilité via le Tremplin des Créations, destiné aux jeunes compagnies ou artistes. Cette année ils sont 13 à avoir été sélectionnés sur plus de 70 demandes.

« un événement de référence en France pour les Arts de la Rue »

L’autre enjeu d’un anniversaire comme celui des 20 ans, c’est la préparation de l’avenir également. Et cette 20e édition est l’occasion pour la ville de Joué-lès-Tours d’affirmer une « volonté de monter en gamme » et devenir « un événement de référence en France pour les Arts de la Rue ». Cette édition 2017 en est donc la première marche sur laquelle Olivier Catin, le directeur du festival travaille depuis deux ans. Une programmation boostée avec une part belle faite aux grandes formes à l’instar de « Tumulte » de Karnavires ou « Papers » de Xarxa Teatre, mais aussi aux formats plus intimes, facilitant la proximité avec le public. Au total ce sont plus de 100 spectacles qui seront proposés entre le 02 et 04 juin.

Toutes les informations sur le site des Années Joué

Mathieu Giua

Un degré en plus :

37°, partenaire de cette 20e édition des Années Joué vous proposera samedi 03 juin un atelier « 37° dans la rue », un happening photographique positif et convivial.

Vous pourrez vous faire tirer le portrait par nos photographes au cours d’un shooting in situ sur le modèle de celui réalisé en septembre dernier rue Nationale à Tours.

http://www.37degres-mag.fr/

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail