Loiret: Stéphane Fautrat lance sa permanence itinérante, en voiture et… en marche

Stéphane Fautrat n’y va plus par quatre chemins: “je m’inscrit dans le projet d’Emmanuel Macron.”. Le candidat “libre” qui a maintenu sa candidature dissidente de droite sur la sixième circonscription du Loiret et qui avait sollicité (en vain semble t-il) l’investiture d’En Marche n’en fait pas mystère: “si je suis élu à l’Assemblée nationale, je m’inscrirais, si c’est possible dans de groupe de la majorité présidentielle”, dit l’ancien secrétaire départemental de LR, un poste dont il s’est mis en disponibilité.

 

La permanence itinérante de Stéphane Fautrat.

Il est en effet candidat malgré l’investiture donnée à Alexandrine Leclerc (UDI) par LR. Ce jeudi il présente à Saint-Martin d’Abbat, en pleine campagne, sa “permanence itinérante de campagne” en l’occurrence une camionnette. Stéphane Fautrat veut donc rouler pour En Marche, devenu La République En Marche. 

“De la proximité, être au plus près des habitants”, c’est le slogan de Stéphane Fautrat, une pierre dans le jardin d’autre candidats comme Alexandrine Leclerc qui s’est installée en coeur de ville d’Orléans. “Ma permanence c’est chaque mètre carré de la sixième circonscription”, dit-il de sa candidature qu’il veut… en bon état de marche.

Stéphane Fautrat s’engage encore à ne se présenter à aucune autre élection, s’il est élu, et “à ne faire que deux mandats de député…afin de faciliter l’émergence d’une nouvelle génération d’élus”. Enfin lorsqu’on évoque devant lui la similitude d’une liste de dix engagements avec ceux de Valérie Corre, il rétorque qu’elle ne pourra pas s’aligner sur le premier: “à rester agriculteur, à ne pas quitter mon métier, mon entreprise…”. 

Ch.B

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Que le sigle en marche soit déposé,cela se comprend. Mais peut on être gêné que des candidats se reconnaissent dans le programme EM et se réclament de la majorité présidentielle. Il me semble que la prise de conscience de la nécessité des réformes voulait remporter une adhésion large.
    Ceux qui, récemment ont eu cette conscience et ont rejoint le mouvement ne peuvent souhaiter une sclérose autour de personnes. Cela se ferait au détriment des idées portées. Pourquoi ne pas croire à la sincérité et faire en sorte que le maximum de candidats se réclament de la majorité présidentielle, y compris ceux qui ont longtemps essayé de convaincre

  2. Cet homme est sacrément cabossé ! Il va être viré par LR, refusé par En marche ou la République en marche. Il restera un Insoumis et finalement retournera à son métier d’agriculteur, où il pourra mettre sa veste tellement retournée sur un épouvantail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail