Orléans: Histoire d'”O” au pied de Jeanne d’Arc

A l’orée des fêtes de Jeanne d’Arc, ça tombe bien, Orléans vient de se doter des son “O”, presque sous les sabots de la statue équestre, place du Martroi. Comme une grande métropole qu’elle est devenue le 1er mai, Orléans sort son premier “O”, une structure métallique en trois dimensions de 3 mètres de haut, qui pèse une tonne et qui a été installée jeudi.

Déjà  les enfants qui pigent vite ce genre de symbole ont compris qu’à l’avenir l’on pourrait poser dans les cercle, voire monter à l’intérieur de la structure pour s’y faire photographier. Jeanne d’Arc ne s’était sans doute pas imaginé qu’un jour l’on pourrait faire un selfie avec elle dans un grand “O”. Posé en équilibre, il a été installé au sud-ouest de la place. Il a été conçu pour s’adapter aux manifestations comme Hors les murs le marché de Noël, le marché nocturne et à la grande roue qui est aussi un “O” mais en plus grand format…et qui tourne

Le grand “O” va faire des petits

Les élèves et leur professeur du lycée Jean Mermoz.

Réalisé par un Orléanais d’adoption, Jean Dubrana, ce grand “O” fera des petits bientôt, sept au total place de la Loire, au sud-est, le long du fleuve royal, qui permettront des prises de vue original de la Loire. Enfin un double “O” sera implanté à l’été 2017 devant la façade ouest du jardin des Plantes, un signal du même type que le Lab’O. 

Composé de deux panneaux joints en acier, le “O” est de couleur jaune qui rappelle les clous d’Orléans. Juste après l’artiste et le maire d’Orléans, les premiers à poser devant le “O” ont été les petits élèves de CE1 Jean Mermoz,

L’auteur, Jean Dubrana.

du quartier de la Bollière qui ont tout de suite reconnu le 1er magistrat de la ville en poussant des “ah” et des “o”.

Pour ceux qui aurait comme mauvais dessein de voler ce nouveau symbole de la ville, il faut préciser qu’il est scellé sous les pavés et qu’il est donc impossible d’enlever…le “O”.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Comme le jaune attire les mouches, ce nouveau symbole aura peut-être une utilité, celle d’attirer les touristes et les critiques. On ne pourra plus rien dire sur les “Maisons bleues” de la ligne A du tram.

  2. il faut croire que la ville d’Orléans a comme un trop plein de fric.… de plus quelle originalité tant dans le choix de ce “symbole” que dans le travail d’un “artiste” qui va à coup sûr surveiller son œuvre comme Buren ses colonnes !

  3. Le marketing politique c’est bien, un peu de fond c’est pas mal aussi de temps en temps. Un peu comme le Lab’O. Un outil marketing plus qu’autre chose qui promeut des faire valoir pour la promo de la majorité municipale. Vous me direz on vient d’élire le roi du marketing politique, le messie du political business…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail