Loir-et-Cher Législatives : Thomas Ménagé (Debout la France) jette l’éponge

Thomas Ménagé.

Thomas Ménagé, 25 ans, adjoint au maire d’Ouchamps et candidat Debout la France aux élections législatives en Loir-et-Cher (1ère circonscription) a fait savoir, par communiqué dans la soirée du dimanche 14 mai, qu’il retirait sa candidature, tout en démissionnant de ses fonctions au sein du parti Debout la France.

“En raison d’un désaccord stratégique avec Nicolas Dupont-Aignan, Député-Maire d’Yerres et Président de Debout la France, j’ai choisi de retirer ma candidature aux élections législatives sur la 1ère circonscription de Loir-et-Cher. De plus, je démissionne ce jour de l’ensemble de mes fonctions au sein du parti Debout la France, à savoir celles de Conseiller national et de Délégué de la 1ère circonscription de Loir-et-Cher”.

Il sera probablement difficile d’en savoir plus, car l’ex-chef de cabinet de Nicolas Dupont-Aignan, qui a pourtant donné corps et âme à la campagne présidentielle de son mentor – jusqu’à soutenir son choix risqué de faire alliance avec Marine Le Pen et le Front national dans l’entre-deux tours – a décidé de ne rien dire jusqu’à la fin des législatives. “Ne souhaitant pas faire le jeu de nos opposants politiques et afin d’éviter toute polémique inutile, je ne m’exprimerai pas plus en détail avant la fin de la période électorale des législatives sur les raisons qui m’ont poussé à prendre cette décision difficile”.

F.S.

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Il est plutôt courageux ce jeune homme, de perdre son emploi et de dire stop à ses ambitions politiques. Nul doute qu’on le reverra plus tard, sous une autre étiquette, en espérant que ce ne soit pas celle du FN. Dupont-Aignan laisse définitivement un champ de ruines derrière et devant lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *