Me Rouillac: après le coffre de Mazarin, le Micral-N

Maitre Rouillac est un commissaire priseur à la curiosité très vaste: après avoir découvert et mis en vente l’exceptionnel coffre japonais dit “de Mazarin”, adjugé en mai 2013 pour 7,311 millions d’euros au Rijksmuseum d’Amsterdam lors d’une vente aux enchères au château de Cheverny, l’étude de Maitre Rouillac proposera le 11 juin prochain aux enchères, un micro ordinateur Micral N R2E de 1974, considéré comme le plus ancien micro ordinateur connu.

Estimé à 20.000 €, il est peu probable que cet ancêtre de nos macs et pc atteigne les sommets  du coffre en laque du Japon, mais la trouvaille de Me Rouillac chez un ancien employé du fabricant R2E risque d’intriguer plus d’un connaisseur, d’autant que l’appareil est complet avec ses périphériques et ses modes d’emploi, il est vendu en l’état et l’on ignore s’il peut être encore d’un quelconque usage…

Lot 218   R2E. MICRAL-N, 1974.

L’un des cinq derniers exemplaires connu du premier micro-ordinateur de l’histoire de l’informatique dans sa configuration originale complète.
Le MICRO-ORDINATEUR est présenté dans un BOITIER en acier blanc cassé et brun numéroté 1574176 doté d’un PLURIBUS à 22 connecteurs recevant 17 CARTES ÉLECTRONIQUES dont la carte processeur équipée du MICRO-PROCESSEUR INTEL 8008 et trois cartes mémoire apportant 16ko de Mémoire vive et mixte. L’ordinateur possède une fréquence d’horloge de 0,5 Mhz et 51 instructions.
Le MONITEUR est relié à son ALIMENTATION et à trois autres périphériques assemblés par la société R2E : le premier est un bloc contenant un CLAVIER universel ainsi qu’un ÉCRAN cathodique, le deuxième est un LECTEUR DOUBLE DE DISQUETTE 8 pouces et le troisième, le PERIPHERIQUE TÉLÉTYPE.

Vente Garden party du dimanche 11 juin 2017

Château d’Artigny 92 Rue de Monts, 37250 Montbazon

https://www.rouillac.com/

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail