Blois : Marc Gricourt écrit au président… de la SNCF

Pas un jour sans une lettre pour le maire de Blois et 1er vice-président de la Région Centre-Val de Loire Marc Gricourt. Après celle adressée, hier lundi 15 mai, au nouveau Président de la République Emmanuel Macron pour le mettre en garde de promesses dangereuses pour la santé financière des collectivités locales, aujourd’hui mardi 16 mai c’est au tour de Guillaume Pépy, président de la SNCF de se voir adresser un courrier.

Dans celui-ci, le maire de Blois épingle “l’absence totale de circulation des trains TER lors des jours fériés qui pour de nombreux concitoyens sont propices aux départs en vacances et favorisent le tourisme de notre département et de notre région”. Aucun train ne circulera en effet pour rejoindre Blois les week-ends de l’Ascension (25 au 28 mai) et de Pentecôte (3 au 5 juin). Marc Gricourt s’interroge sur l’indemnisation des voyageurs qui auraient réservé leurs billets de longue date, “entraînant un surcoût financier lié à l’achat d’un billet supplémentaire”. Il s’interroge également sur le manque de solutions alternatives, notamment la mise en place de bus de substitution. Un choix justifié par Guillaume Pépy et la SNCF par la “baisse de fréquentation des usagers lors des jours fériés”, selon les mots de Marc Gricourt. 

Enfin, le premier magistrat blésois déplore le manque de communication : “Il est regrettable de constater votre absence de communication auprès des usagers qui n’ont eu connaissance des perturbations à venir que par le biais de la presse locale”, dit-il en conclusion.

À quel président le maire de Blois écrira-t-il demain mercredi ? Jamais deux sans trois… Réponse demain !

F.S.

NB : Les travaux sur la ligne Orléans-Blois-Tours qui ont débutés en janvier dernier – occasionnant de très nombreux retards en semaine – sont nécessaires à la modernisation d’une ligne diagnostiquée obsolète, vieillissante, et de l’aveu même de la SNCF, “malade”. L’évènement déclencheur avait été, on s’en souvient, le dramatique accident de Brétigny-sur-Orge le 12 juillet 2013 et qui avait fait 7 morts.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Sans compter les retards permanents , La mauvaise gestion des accidents de personnes, qui font qu’il est infernal d’habiter Bloiset d’aller régulièrement à Paris, pourtant si proche en kilomètres. Pour ma part je partirai de Blois à cause de ça

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail