CADO, une présentation de saison en fanfare

Ce mardi soir à Orléans, c’était la traditionnelle présentation de la prochaine saison théâtrale du CADO devant une salle, comme toujours, archi-comble. Christophe Lidon, le directeur,  avait décidé d’ouvrir cette présentation en fanfare avec les “Monthy Piston” comme apéritif avant une première rencontre via skype avec Pierre Arditi, en répétition à Lyon, pour nous présenter le premier spectacle de la saison “L’être ou pas” de Jean Claude Grumbert.

Pierre Arditi et Daniel Russo sont des voisins sans histoire jusqu’au jour où l’un pose la question à l’autre “s’il est juif ?”

S’en suit un dialogue, aussi grinçant que drôle écrit la critique, qui va mettre en pièces, si l’on peut dire, l’antisémitisme et tous les préjugés racistes avec l’arme de l’humour, pas inutile ces temps-ci !

Deuxième spectacle de la saison: “Vingt mille lieues sous les mers”, une féérie théâtrale proposée par la comédie française qui mêle le jeu des acteurs dans le Nautilus au milieu d’une myriade de créatures marines fantastiques sous la forme de marionnettes animées, un univers merveilleux qui allie invention artistique et prouesse technique, pour le plaisir des petits et grands amateurs de Jules Verne.

Retour à Stéphane Zweig avec cette mise en scène de Christophe Lidon, de “La légende d’une vie”, une pièce de théâtre écrite par l’auteur viennois autour du thème du poids de l’héritage des artistes célèbres pour leurs proches. Après “La lettre d’une inconnue” avec Sarah Biasini, Christophe Lidon a choisi pour cette nouvelle création, une distribution  qui réunit les talents de Bernard Alane, Natalie Dessay, Gaël Giraudeau et Macha Merill pour interpréter cette famille entièrement dévouée à la gloire du père écrivain, quand un lourd passé va soudain resurgir…

Alexis Michalik / Christophe Lidon

Quatrième spectacle de cette saison 2017-2018, “Edmond”, une pièce du jeune metteur en scène Alexis Michalik qui nous plonge dans les coulisses de la première de Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand. La pièce est créée en décembre 1897 alors que le jeune Edmond n’a que 29 ans et n’est pas du tout sur du succès de sa pièce au point que Roxane signe un contrat que pour une seule représentation…
Et puis c’est le triomphe au delà de toute espérance avec vingt minutes d’applaudissements, des comédiens portés en triomphe et une œuvre devenue incontournable du répertoire théâtral français !
C’est l’aventure de cette création que vont nous conter une douzaine de comédiens interprétant pas moins d’un trentaine de rôles.

Deux spectacles sont également proposés dans l’abonnement CADO+:“Déshabillez-mots, nouvelle collection”, de et avec Léonore Chaix et Flor Lurienne, chroniques radiophoniques jubilatoires sur les mots remis en forme pour le théâtre, et “Au début” sur un texte de François Bégaudeau (l’auteur de “Entre les murs”), sur l’insondable pourquoi de la procréation vu par un homme et trois femmes.

GP

http://www.cado-orleans.fr/






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail