A Orléans, les hommes osent le fer !

Des hommes du réseau Zéromacho, engagés contre le système prostitueur et pour l’égalité des femmes et des hommes, descendent dans la rue pour dire OUI au partage des tâches ménagères !

Une action simultanée de Zéromacho aura lieu le samedi 20 mai 2017 dans plusieurs villes de France, d’Italie, d’Allemagne …

zeromacho

A Orléans, place de la République, des HOMMES OSENT LE FER ! entre 15 et 17 heures

Ils montreront leur savoir-fer en public… et apprendront à repasser aux hommes qui le souhaitent.

N’hésitez pas à passer ou repasser le 20 mai entre 15 et 17 heures place de la République, et à passer ou repasser ce communiqué  !

Le rapport entre la prostitution et l’égalité ? Dans un monde d’égalité, il n’y aura pas de prostitution.

Communiqué:

Nous, hommes, passons beaucoup moins de temps aux tâches ménagères et parentales que les femmes. Avec une répartition traditionnelle : tondre le gazon pour nous, récurer les toilettes pour elles. La situation évolue, certes, mais très lentement.
Cette « double journée » des femmes (travail professionnel + travail gratuit à la maison) n’est qu’un exemple des injustices à notre bénéfice parmi bien d’autres : salaires, emplois ou représentation politique. Nous, hommes, avons en moyenne un salaire supérieur de 27 % à celui des femmes.
Les tâches ménagères et parentales ne sont liées ni aux gènes ni à la nature, elles résultent de l’éducation et des habitudes culturelles. Nous aussi, nous pouvons repasser, nettoyer la poubelle, nourrir un-e enfant ou lui apprendre à coudre.
Pour dire NON à la violence machiste et aux discriminations, nous, hommes Zéromachos, empoignons aujourd’hui symboliquement un fer à repasser et disons OUI à l’égalité, OUI au partage.

https://zeromacho.wordpress.com/

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. En première lecture, j’ai cru que ces hommes-objets avaient inventé le e-enfant. Enfant virtuel, avec lequel on pourrait s’entraîner, tout en coupant le son, pour ne pas subir les cris à 95 db et dont les caprices se termineraient en leur mettant une tablette entre les mains.
    Pour ma génération, la découverte des taches ménagères rimait souvent avec service militaire. Et gare à celui-ci dont les plis de chemise ou de pantalon n’étaient pas “réglementaires” !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail