Elections legislatives - Les resultats en temps reel

All that Jazz à Blois : Madeleine Peyroux

Dimanche 14 mai dernier, la chanteuse Madeleine Peyroux était sur la scène d’All That Jazz à Blois pour le dernier concert d’une tournée de cinq.


La salle des Lobis était pleine comme un œuf pour le très attendu concert de Madeleine Peyroux. En effet, la chanteuse était à Blois pour la dernière date d’une tournée de cinq représentations dans les salles All That Jazz. En prélude à la soirée, Didier Bergen a donné deux scoops de la future saison 2017-2018 : la 11 octobre, ce sera un hommage à Compay Secundo, puis le 11 janvier, il recevra la nouvelle star du jazz Cecile McLorin Salvant. D’autres surprises seront révélées dans les semaines qui viennent.

Une musicienne qui s’engage

En attendant la nouvelle saison, pour ce concert blésois Madeleine Peyroux était accompagnée par deux excellents musiciens rencontrés à New-York : Barak Mori à la contrebasse et John Herington à la guitare électrique. La chanteuse franco-américaine, née en Georgie au milieu des années 70, est elle-même une excellente musicienne qui passe de la guitare acoustique au ukulélé. Sa voix est belle, particulièrement dans les graves, dans un style proche du music hall et de Billie Holiday. Les influences musicales sont diverses : blues et jazz évidemment, mais aussi classique ou hispanique.
Madeleine est une chanteuse libre et engagée, qui n’hésite pas à montrer son opposition au président américain avec beaucoup d’humour. Elle se révèle aussi bien dans des compositions personnelles que dans des interprétations de morceaux connus. Elle chante évidemment en anglais, mais parle parfaitement français. Cette grande artiste n’a pas la réputation d’être quelqu’un de joyeux, et ses textes sont donc souvent mélancoliques.

L’amour se vit en français

Mais elle sait aussi s’amuser : comme les chansons d’amour sont toujours en français, elle interprète de manière très drôle Je cherche un homme, avec le rythme donné par le chœur de ses musiciens. Dans une chanson plus rock, elle décrit la richesse des paysages de France. Une autre chanson en français Bien sur parle magnifiquement des hommes avec beaucoup de sensibilité. Enfin, son interprétation de J’ai deux amours simplement accompagnée de sa guitare est particulièrement remarquable, pleine de nuances.
Avec ses musiciens de retour sur la scène, une chanson très rythmée est dédiée aux dames, ce qui donne l’occasion au public de taper dans ses mains, puis c’est une chanson pour les hommes sur un rythme différent.

Des interprétations personnelles

Pour terminer le récital, Madeleine interprète de manière très personnelle « J’écris ton nom ». Comme le public en redemande encore, nos trois musiciens  reprennent la chanson « Love », de manière très drôle et rythmée, avant de terminer par une chanson dédiée à la maman de Madeleine présente dans la salle.

Seul petit bémol au concert : cette grande artiste n’est pas venue rencontrer son public et signer des autographes à la fin du concert. Deux concerts pour lesquels il reste encore quelques places sont programmés prochainement : Dhafer Youssef le mardi 30 mai et Térez Moncalm le vendredi 9 juin.

EVE.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail