L’économie sociale et solidaire à l’heure du bilan

La Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire (CRESS) Centre Val-de-Loire a tenu son assemblée générale le jeudi 18 mai 2017 à 10h00 à la Ferme de Courcimont à Nouan-le-Fuzelier. En plus d’accueillir des séminaires, la Ferme de Courcimont fait du tourisme social et solidaire, les familles payent selon le quotient familial.

Environ 35 personnes étaient présentes, représentant les différents collèges (associations, mutuelles, coopératives, entreprises commerciales de l’ESS, syndicats) de la CRESS. Dans le collège des associations, on retrouve par exemple des associations comme le Comité Régional Olympique et Sportif (CROS) ou le Comité Régional des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire (CRAJEP). Dans les autres collèges étaient présent des représentants de la Mutualité Française du Centre ou du Crédit Mutuel du Centre.

Dans les entreprises et associations de l’économie sociale et solidaire, le mode de gouvernance se veut démocratique, le principe est « un homme = une voix ». Les projets ont nécessairement une utilité collective ou sociale. Les bénéfices sont majoritairement consacrés à l’objectif de maintien ou de développement de l’activité de l’entreprise, la lucrativité est limitée.  La gestion doit être responsable, c’est l’homme qui prédomine face au capital. C’est la Loi du 31 Juillet 2014 relative à l’Économie Sociale et Solidaire qui marque la reconnaissance législative « d’un mode d’entreprendre différent ».

Le président de la CRESS centre Val-de-Loire, Dominique Sacher, a présenté le rapport moral de l’association. Il est important de travailler en coopération avec d’autres acteurs, les collectivités comme les communautés de communes, les agglomérations (ou métropole) ou la Région. Il est nécessaire de faire plus ensemble. Pour lui, « l’économie sociale et solidaire est une utopie réaliste ». La jeunesse devrait s’y intéresser et des formations devraient être créées. Pour faire face au chômage, la CRESS doit accompagner la création de nouvelle forme d’emploi.

Sensibiliser les élus et les techniciens

La directrice de la CRESS, Caroline Dumas, a ensuite présenté le rapport d’activité 2016. Elle a rappelé les principales missions. La première est de contribuer à la représentation auprès des pouvoirs publics de l’intérêt de l’ESS, par exemple au Schéma Régional de Développement Economique, d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII). La CRESS est aussi un appui à la création, au développement et au maintien des entreprises de l’ESS. Il faut aussi développer l’ESS au sein des territoires, sensibiliser les élus, les techniciens. La CRESS intervient également dans différents cursus universitaires. Elle communique par l’intermédiaire de newsletter et organise chaque année le mois de l’ESS.

Le trésorier, Jean-Louis Desnoues a ensuite détaillé le rapport financier. Le compte de résultat affiche un total de charges de 300 358€ et de produits de 306 418€. Neuf personnes travaillent à la CRESS pour 6,7 équivalent temps plein. Le nombre d’adhérents est de 25.

A la suite de l’assemblée générale et après un repas convivial a eu lieu une conférence sur le Guide des Bonnes pratiques des entreprises de l’ESS avec l’intervention de Marie Martine Lips, présidente du Conseil National des CRESS, et présenté par Chloé Leureaud, chargé de mission au CNCRESS en présence du tout nouveau président du CESER , Eric Chevée et de M. Martinet (élu à la Région et à la Métropole, maire de Saint-Denis-en-Val).

E.D

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail