Fini le TGV, vive l’InOui !

Quiconque prend régulièrement le train savait déjà que la SNCF était inouïe, qu’il s’agisse des grèves, des « retards de mise à quai » dans une gare d’Austerlitz au trafic réduit en milieu d’après-midi ; des amendes décrétées par un contrôleur parce que l’on est dans le 16h26 au lieu du 15h26 alors que le tarif est le même ; ou encore des billets de retards distribués en gare des Aubrais en raison d‘un retard de 50 minutes à l’arrivée que l’on envoie dans l’enveloppe prévue à cet effet avec son justificatif de voyage et qui vous vaut en retour une lettre expliquant que vous n’aurez aucun remboursement, la chute de caténaire sur la voie étant indépendante de la volonté de la SNCF – on l’espère bien !Gérard Hocmard

Gérard Hocmard

Et ne parlons pas des recherches de billet sur Internet, où vous sont proposés des Paris-Orléans via Saint-Pierre-des-Corps ou des trajets Les Aubrais-Cahors via Tours, Bordeaux (tiens, tiens !), Toulouse et Montauban, pour le plus grand bénéfice évidemment de la SNCF et en dépit de tout bon sens.

On ne connaît pas encore tous les détails, mais on nous assure que le changement va être décoiffant, avec aménagements nouveaux et contrôleurs et contrôleuses recyclés en stewards et hôtesses (chargés comme dans les avions de veiller aussi sur notre pépie ?). On espère que le changement affectera aussi les horaires et la régularité des trains, sans oser envisager que cela sonne la fin des prises d’otages des usagers par les grévistes patentés. Peut-être même verra-t-on, puisque l’on en est aux changements sémantiques, lesdits usagers rebaptisés « clients » et traités comme tels.

La SNCF devait il y a quelques années « nous faire aimer le train ». Elle nous aura surtout fait découvrir et aimer Blablacar.

PS : À partir de 21h, faudra-t-il parler d’ « Inuits » ?

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Très bon billet, cher Gérard, avec quelques poncifs, mais où l’on sent du vécu. Il y a longtemps la S.N.C.F. était un service public. Maintenant, c’est devenu un service commercial, qui se cherche, sans vraiment s’améliorer, avec des infrastructures vieillissantes.

  2. “… la fin des prises d’otages des usagers par les grévistes patentés.” comme cette pensée fleure bon l’ancien temps bientôt révolu. Avec le président nouveau terminées ces pression intolérables de grévistes briseurs de croissance-profits accrus pour les plus riches, de fluidité-flexibilité précarité pour celles et ceux qui par leur travail créent ces richesses .
    Bientôt n’auront le droit de travailler que celles et ceux* qui auront un certificat de “bonne “moralité” garantissant qu’ils n’essaieront pas de faire pression en usant du droit de grève. Enfin sera venu le temps d’une économie libre et liberticide.
    * pour la partie de la population qui n’occupera pas de postes de responsabilités (patrons, hauts fonctionnaires, employés politiques etc cela va de soi).

  3. Aller, encore un ‘billet’ pour dénoncer les errements de la SNCF, pour ne rien dire, pour ne rien apprendre. Cher monsieur le Journaliste, pourriez vous nous dire, puisque vous semblez au fait des choses, ce que va changer Inoui pour nous, habitants de Blois ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail