Hommage à Henri Jacquot, professeur émérite de l’Université d’Orléans

Henri Jacquot, né le 21 avril 1937 à Montluçon, veuf de Solange Leroy, récemment disparue, père de trois enfants, Catherine, Sophie et Patrick, heureux grand-père, vient de nous quitter hier. Dès ses années de formation, Henri Jacquot fait preuve d’ouverture et de pluridisciplinarité, associant un DES de sciences économiques et un diplôme de sciences po à son DES de droit public. Docteur d’Etat en droit public de la faculté de droit de Paris en 1967, il est reçu à l’agrégation de droit en 1970 alors qu’il est chargé de cours, déjà, à l’université d’Orléans tout juste renaissante.

Succédant au ministre gaulliste de gauche Léo Hamon, Henri Jacquot revient à Orléans comme professeur de droit public en 1973, après un premier poste à Yaoundé où il crée la Revue camerounaise de droit. Très vite, ce bâtisseur mène ses recherches, enseigne, administre et construit : après avoir publié sa thèse à la LGDJ sur Le statut juridique des plans français, il met en œuvre et dirige le département d’AES de 1973 à 1985, année où il devient doyen de la faculté. À la sortie de ses fonctions décanales en 1990, il prend la direction du laboratoire Collectivités locales, fonctions dans la Recherche qu’il cumule en toute cohérence thématique avec la direction de l’IUP Administration des collectivités territoriales fondé en 1992 et avec la responsabilité du DESS Droit et politique de l’habitat. Vice-président de l’université de 1992 à 1994, il s’intéresse particulièrement à l’aménagement et à la construction sur le campus dont il préserve la qualité environnementale à partir de 1997. En mai 1998, avec le jeune président William Marois, le doyen Jacquot négocie avec la Chambre de commerce et le conseil général de l’Indre l’ouverture d’un DEUG de droit à Châteauroux : 202 étudiants s’y pressent dès le 18 octobre.

Son rayonnement scientifique s’étend bien au-delà de l’Orléanais. Il intervient dans des colloques à Istanbul, Beyrouth ou Tunis, donne des cours à l’École nationale des Ponts-et-Chaussées, à Paris I Panthéon-Sorbonne, à l’école notariale. Secrétaire de l’Association internationale de droit de l’urbanisme, co-fondateur et premier directeur du GRIDAUH (Groupement de recherche sur les institutions et le droit de l’aménagement, de l’urbanisme et de l’habitat). Rédacteur en chef de la Revue juridique du Centre-Ouest, directeur scientifique du volume Urbanisme du Juris-classeur Collectivités territoriales, Henri Jacquot restera surtout, pour des générations d’étudiants en droit, l’auteur du classique précis Dalloz de Droit de l’urbanisme. Professeur émérite depuis le 21 avril 2002, Henri Jacquot demeure très actif, en particulier par sa présence en tant que personnalité qualifiée au sein du conseil de développement de l’agglomération d’Orléans.

Pour ses heureux étudiants et doctorants, pour tous les personnels et collègues orléanais qui l’ont côtoyé, il restera l’incarnation d’une forme de profond respect, modeste et attentif à l’autre, quel que soit son statut, et de détermination à agir au service du développement de l’université, grâce à l’ancrage territorial, à des projets ambitieux et cohérents, et à la recherche méthodique et dépourvue de tout sectarisme du plus large et efficace soutien auprès des décideurs publics locaux et nationaux.

Merci cher professeur, cher doyen, merci Henri Jacquot.

Pierre Allorant,
doyen de la faculté de droit, économie et gestion de l’université d’Orléans

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Comme bien d’autres, j’ai connu Henri JACQUOT lorsque j’étais étudiant en AES. Vraiment un grand monsieur, modeste et attentif comme le dit Pierre ALLORANT. Respect. Emotion !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail