Pour Thomas Pesquet  la décision de Trump est irresponsable

Après 200 jours dans l’espace, l’astronaute français Thomas Pesquet  a retrouvé le plancher des vaches et recommencé à s’intéresser aux problèmes  terrestres, en particulier à l’état de la Planète.

« J’ai fait l’expérience, avec mes sens, de voir  sa fragilité, de la ressentir. Mon séjour m’a permis d’appréhender et de comprendre de façon très concrète les problématiques environnementales.  Cela m’a  donné envie d’inciter les gens à faire plus pour l’environnement », a-t-il déclaré au cours de sa première conférence de presse, au Centre européen des astronautes à Cologne en Allemagne.

 Bien que les astronautes soient censés ne pas aborder publiquement  les problèmes politiques, Thomas Pesquet n’a pu s’empêcher de livrer son opinion sur la lutte contre le réchauffement climatique, « urgente et indispensable ». Faisant allusion à l’accord de Paris de 2015, à ce jour ratifié par 148 pays, qui a créé un cadre collectif pour lutter contre le réchauffement climatique, parallèlement aux engagements volontaires de réduction des émissions de gaz à effet de serre de chaque pays, l’astronaute s’est insurgé contre « la décision du président américain de sortir de l’accord de Paris, je pense que c’est irresponsable. Je ferai de mon mieux pour faire en sorte qu’on continue sur le chemin sur lequel on s’était engagé malgré les obstacles. Pas seul évidemment. Il va falloir s’organiser pour faire en sorte que cela marche quand même. Si je peux avoir un rôle citoyen pour inciter les gens à faire plus, je le ferai ».

F.C






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail