“Regards croisés, instants partagés”: une exposition de la photographe Marie Line Bonneau

Comme elle nous le disait dans une interview vidéo, Marie Line Bonneau dans son travail photographique est toujours en quête de cet instant magique où son regard croise fugitivement l’émotion de son sujet. Au bord de la scène de bien des événements musicaux depuis des années, elle a capté dans son objectif des instantanés qui donnent une personnalité à ces artistes de la scène que le spectateur écoute souvent de trop loin. Toujours tirés en noir et blanc “pour aller à l’essentiel”, cette galerie de portraits qui couvre presque une décennie de vie musicale orléanaise est une belle occasion de retrouver l’émotion d’une scène “live” que nous partageons dans nos mémoires.

John Greaves Photo Marie-Line Bonneau

Et Marie Line Bonneau a élargi sa recherche de ces instants photographiques à d’autres sujets que nous connaissons moins dans ses travaux récents, cette exposition nous offre ainsi l’occasion de les découvrir et de saisir toute la cohérence d’une œuvre pleine d’humanité dans ce regard posé sur le monde.

“Mon souhait, qui n’a pas changé depuis mon adolescence est de partager et de communiquer mes émotions, les rencontres, les instants, la lumière.

Pour résumer, la photographie est pour moi un moyen d’expression fait de moment d’émotions, de rencontres et de partages.” Marie Line Bonneau

“Regards croisés, instants partagés”
Photographies de Marie Line Bonneau
Galerie le Garage 9 rue de Bourgogne 45000 Orléans
Du 9 au 18 juin (les samedis et dimanches de 14h à 19 h

Vernissage vendredi 9 juin à partir de 18 h 30

en partenariat avec Magcentre

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Rien d’extraordinaire dans cette exposition ,que du banal … Cela reste des images et non de la Photographie.

    • Vous l’avez-vue ? Avant même le vernissage ?
      Vous êtes donc un privilégié qui ne le mérite pas !
      Votre parti pris est choquant et irrespectueux.

  2. J’ai vu ces photos vendredi au moment du vernissage ; j’ai bien aimé ! Le noir et blanc est sympa. Il y a des trouvailles on imagine la photographe à la recherche de la scène amusante. J’ai bien aimé la générosité des enfants spectateurs et même acteur dans Jazz à l’Evéché.
    Et puis à cette occasion j’ai découvert (j’ai honte) la Galerie Le Garage, j’y retournerai et en fera partager mes lecteurs de mon blog : bernardrobert.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail