Loiret 6 ème circonscription: corps à corps serré contre la PS sortante

Avec la deuxième circonscription, la six est celle qui sera sous les projecteurs dimanche soir lors de la tombée des résultats. Il s’agit du seul siège de gauche dans le Loiret acquis de haute lutte par Valérie Corre en 2012.

Cette socialiste  de toujours qui n’avait pas jusque là tenu le haut de l’affiche avait alors battu l’infortuné Charles-Eric Lemaignen de 111 voix avec la “complicité” de Florent Montillot, aujourd’hui président de l’UDI.

Alexandrine Leclerc (UDI-LR).

Treize candidats se présentent cette fois contre Valérie Corre qui en redemande pour cinq ans. Une députée qui s’est révélée bosseuse, transparente quant à l’utilisation des ses indemnités et de sa réserve parlementaire et qui a toujours soutenu loyalement les gouvernements socialistes. Pour autant Valérie Corre aura bien du mal à garder son écharpe tricolore. Sur cette circonscription qui part de la banlieue est d’Orléans pour s’enfoncer au nord de la Loire jusqu’à Lorris puis la RN7, le plateau présenté est de qualité.

Fautrat le rebelle

Stéphane Fautrat (DD).

Avant les affaires Fillon et la Présidentielle, ce siège paraissait tout cuit pour la droite et le centre. Seulement voilà. Dans un premier temps, la Commission d’investiture présidée par Christian Estrosi, à l’époque proche de Nicolas Sarkozy avait désigné Stéphane Fautrat le secrétaire

départemental de LR pour s’y présenter. Au final, une fois Fillon vainqueur de la primaire, Alexandrine Leclerc (UDI), vice-présidente du département et

Dominique Tripet (Front de gauche).

adjointe au maire d’Orléans a revêtu la casaque de l’alliance LR-UDI. Et Stéphane Fautrat a maintenu la sienne (DD) en espérant, sans trop y croire quand même, avoir l’investiture de la République en Marche. Alexandrine Leclerc, soutenu par les caciques de LR et bien sûr de l’UDI, a mis en avant sa fibre sociale et sa connaissance du territoire au sein de l’assemblée départementale.

Ramos sur la vague Macron?

Richard Ramos ( REM-MoDem).

L’investiture de la République En Marche est allée à Richard Ramos l’un des trente MoDem investis dans la première vague de l’accord initial entre Emmanuel Macron et François Bayrou. Elu de Fay aux Loges et de la Communauté des Loges, Richard Ramos bénéficiera t-il à plein de la vague Macron? Son talon d’Achille réside dans la polémique déclenchée sur le secteur par ses initiatives sur les ordures ménagères.

La gauche de la gauche divisée

Jérôme Schmitt (FI).

Dans la ligne de mire de Richard Ramos le score d’Emmanuel Macron qui avait réuni le 23 avril 26% des suffrages au premier tour alors que Benoit Hamon ne recueillait que 6,07%. Derrière François Fillon (21,2%), Jean-Luc Mélenchon est à créditer aussi d’un bon résultat avec 17,3%. Celui-ci sera “représenté” par deux candidats de qualité qui s’en réclamaient à la Présidentielle, Dominique Tripet pour la PC, conseillère municipale à Orléans très engagée dans la lutte des femmes et Jérôme Schmitt, militant syndical lui aussi engagé et connu, sur le giennois notamment.

Une FN ex-cégétiste

Myriam Bachir (Front national)

A l’origine désigné par EELV, Hamid Khoutoul a fait les frais d’un accord entre EELV et le PS sur le Loiret.. Mais comme Stéphane Fautrat à droite, il a maintenu sa candidature (SE) et c’est une épine supplémentaire dans le pied de Valérie Corre qui s’en serait bien passée.

Quant à la candidate du Front National, Myriam Bachir, atypique pour son appartenance antérieure à la CGT dont elle a été virée, elle semble moins à même d’accéder au second tour, malgré des scores records de Marine Le Pen sur la forêt d’Orléans et une frange du Gâtinais. 

Ch.B

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Théoriquement, en 2012, Valérie Corre n’avait aucune chance. Pourtant, face à C.E. Lemaignen , tout le monde peut espérer ! Cette circonscription est intéressante, triangulaire, duel ? Quant à la 1ère circonscription, elle est déjà perdu pour les Républicains. Pourquoi avoir donné l’investiture à C.E. Lemaignen ? Là, il fallait tenter le pari de la jeunesse, à défaut, au moins un(e) candidat(e) sympathique. Sauf miracle (je n’irai pas prier), M. Lemaignen sera battu, alors il devra prendre sa retraite politique tant à Orléans, qu’à l’agglo-métropole !

  2. Je suis assez d’accord avec l’analyse de Martin.
    A l’élection précédente, c’est bien Charles-Eric Lemaignen qui a fait perdre la circonscription au Centre et à la Droite, en se présentant à tout prix contre Florent Montillot. Du coup, il s’est privé d’au moins 10 % de l’électorat. Cette année, c’est Stéphane Fautrat, l’ambitieux personnel, qui sera l’épine dans le pied d’Alexandrine Leclerc, qui est déjà bien pourvue en mandats électoraux.
    Le Modem Richard Ramos est loin d’être un perdreau de l’année. Tout en ne réprésentant qu’à peine 3% des électeurs pour son parti. Il peut faire un score plus important avec l’étiquette REM. Comme le dit Christian Bideau, il porte une large responsabilité dans la gestion des ordures ménagères dans sa communauté de communes et on se rappellera des dizaines de conteneurs déposés devant les mairies.
    Valérie Corre n’a pas démérité, exerçant son mandat avec 3 assistants parlementaires, et participant à de nombreuses manifestations municipales. Elle va probablement payer sa fidélité au Parti socialiste.
    Au final, on pourrait bien se retrouver avec une quadrangulaire dans cette circonscription. Valérie Corre ira-t-‘elle jusqu’à se désister en faveur d’un candidat de gauche mieux placé qu’elle ?

  3. Est-ce bien normal que Monsieur Fautrat ait laissé son camion publicitaire électoral bien visible, sur les mails d’Orléans, toute la journée de dimanche ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail