Elections legislatives - Les resultats en temps reel

Loiret: un quatuor de marcheurs en route vers le Palais Bourbon

En vue du second tour des élections législatives de dimanche prochain 18 juin, quatre candidats de la République en Marche, tous pointés en tête dans leur circonscription au soir du premier tour, ont décidé de marcher ensemble vers le Palais Bourbon.

Les six candidats de la République en Marche dans le Loiret, Mélusine Harlé, David Simonnet, Jihan Chelly, Richard Ramos, Caroline Janvier et Stéphanie Rist.

En publiant un communiqué commun sur leur …démarche. Il s’agit de Stéphanie Rist, Caroline Janvier, Jihan Chelly et David Simonnet. A l’origine, ce quatuor envisageait d’inviter les
les Loirétains qui le souhaitent à partager un goûter convivial le mercredi 14 juin après-midi,
entre 15 heures et 17 heures, sur la plaine de l’île Charlemagne.

Emmanuel Constantin.

Au final cette manifestation un peu boy scout a été annulée. Emmanuel Constantin le référent de La République En Marche dans le Loiret explique: “étant donné la très forte abstention dont La République En Marche ne peut se satisfaire, ils ont considéré que tous les marcheurs et les soutiens devaient être mobilisés à aller plus directement à la rencontre des Loirétains, en privilégiant notamment les actions de porte-à-porte et en réservant des moments plus conviviaux pour l’après second tour, quels qu’en soient les résultats.”. 

Pourquoi quatre seulement des candidats de la majorité présidentielle et non pas six puisqu’ils sont tous arrivés en tête? Pourquoi avoir exclu Mélusine Harley (4ème) et Richard Ramos (6 ème)?  Explication d’Emmanuel Constantin: “En au aucun cas, cela suggérerait une quelconque volonté d’exclusion proactive de Mélusine Harlé et Richard Ramos…Les quatre candidats signataires ont pris cette initiative dans de très brefs délais et s’ils ont souhaité souligner leur volonté de travailler en équipe, c’est qu’ils ont de fait été amenés à nouer des relations opérationnelles et humaines fortes dès la campagne présidentielle. Relations opérationnelles également à la source de l’organisation d’un événement commun. En aucun cas cela signifie une volonté de ne pas travailler avec Mélusine Harlé ou Richard Ramos dans le futur ou que de telles relations de travail n’existeront pas (selon les résultats de l’élection bien entendu), bien au contraire.”

Nous voilà rassurés.

L’appel commun des quatre candidats d’En Marche: 

“Ce dimanche 11 juin les électeurs des première, deuxième, troisième et cinquième
circonscription du Loiret nous ont fait l’honneur de nous porter au second tour des élections
législatives, qui aura lieu ce dimanche 18 juin.
Alors nous avons souhaité ensemble réaffirmer notre engagement afin de faire gagner le
Loiret dimanche prochain.
Ensemble, parce que nous, Stéphanie Rist, Caroline Janvier, Jihan Chelly et David
Simonnet, candidats de la République En Marche, avons l’ambition, si nous sommes élus
députés, de former une équipe au service du Loiret, dans notre territoire et à l’Assemblée
Nationale. Car à l’image de notre pays et de notre département, nos profils sont divers, nos
compétences complémentaires et notre désir de travailler ensemble inébranlable.
Ensemble, parce que le projet du Président de la République que nous portons est un
projet de rassemblement, qui met au coeur la construction collective de l’avenir de la France et
la diversité des forces qui la composent et l’animent. Nous voulons tous les quatre à notre
manière représenter cette diversité et cette vitalité, qui trop longtemps ont été tenues à l’écart
de la vie politique de notre pays et de nos territoires.
Ensemble surtout, parce que nous serons ainsi plus forts, plus écoutés et plus efficaces.
Pour préparer et voter les lois à l’Assemblée Nationale, pour évaluer les politiques du
gouvernement au plus près du terrain et pour être au service des Loirétains, nous gagnerons à
travailler ensemble, en échangeant nos conseils, nos expertises et nos expériences.
Stéphanie oeuvre à l’hôpital, comme médecin et comme administratrice, et saura porter
le combat contre les déserts médicaux, pour les maisons de santé, pour la prévention et l’accès
aux soins. Ce combat qui est le nôtre à tous dans le Loiret.
Caroline, connaît le monde associatif, les plus vulnérables et notamment les personnes
en situation de handicap et leurs aidants. Elle sait le besoin d’une administration moins opaque,
d’une prise en charge mieux assurée, et de projets au long cours.
Jihan est enseignante au collège, apportant tous les jours son énergie au service de
l’éducation. Elle est aussi élue locale, vice-présidente de la Communauté de Commune de
Berry Loire Puisaye et saura faire partager son expérience de la gestion municipale.
David enfin est chef d’un groupe industriel dynamique et international, où il a su gagner
la bataille de l’emploi malgré la crise, à Pithiviers notamment. Enseignant dans le supérieur et
essayiste, il participe aussi au débat public sur les réformes à mener notamment dans le
domaine économique.
Chacun à notre manière, de Huisseau sur Mauves à Pithiviers, d’Orléans à Briare, nous
partageons nos vies entre ville et campagne, entre agglomération et ruralité. Et nous sommes
tous les quatre convaincus qu’il faut cesser de les opposer pour trouver des solutions adaptées
à chaque territoire et se soucier de ceux qu’on a parfois trop délaissés.
Chacun à notre manière, nous avons aussi une expérience forte à l’international, de
l’aide au développement en Afrique au commerce international en passant par le Maghreb, le
monde anglo-saxon ou l’analyse géopolitique voire militaire. Ainsi nous sommes conscients,
ensemble, de la complexité et de la diversité des grands enjeux mondiaux, de la lutte contre le
terrorisme à la défense de l’écologie en passant par l’Europe et la mondialisation commerciale.
Chacun à notre manière enfin, parce que nous sommes âgés de 35 à 46 ans, nous
sommes tous père ou mères de famille, et donc habités par le souci de l’avenir de nos enfants,
qu’ils aient 22 ans pour le plus âgé ou 2 ans pour le plus jeune.
L’intérêt du Loiret et des Loirétains est d’avoir des députés de la majorité présidentielle,
forts, divers et efficaces ensemble :
des députés forts qui font entendre ensemble la voix du territoire au sein de la majorité
présidentielle plutôt que dans une posture d’opposition stérile et useront ensemble de leurs
bonnes relations avec les administrations, les autres députés, le gouvernement ou l’entourage
du Président de la République.
des députés divers qui connaissent et vivent les problèmes concrets des Loirétains et
sauront vraiment les écouter
des députés efficaces qui mettent en commun leurs compétences et travaillent
ensemble
C’est pourquoi nous, Stéphanie Rist, Caroline Janvier, Jihan Chelly et David Simonnet,
candidats de la République En Marche, nous engageons, si nous sommes élus dimanche
prochain, à former une équipe au service du Loiret et des Loirétains à l’Assemblée nationale.”

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Quatre sur six, déjà divisés et ce n’est pas très rassurant ! Allez, je vous laisse encore 2 à 3 ans pour voir apparaître les premières dissensions ! Votre appel commun est d’une banalité, politiquement affligeante !

  2. Ils préfèrent le porte-à-porte…Statistiquement , j’ai autant de chance de les voir que de gagner au loto…Dommage, j’aurais bien aimé leur poser quelques quelques questions Comme: puisque le président Macron a décidé de se passer de vous pour légiférer, comptez-vous utiliser votre temps pour éplucher les rapports de la cours des comptes et leur donner suite? Comptez-vous débattre du bien fondé de nos interventions militaires? Compter-vous faire venir des experts indépendants pour qu’ils vous éclairent sur les problèmes environnementaux les plus cruciaux pour notre avenir proche? Comptez-vous vous intéresser aux programmes scolaires au lieu d’en laisser la “responsabilité” à une poignée de décideurs choisis par un ministre? Croyez-vous que l’avenir de l’agriculture et de la ruralité passe par davantage d’industrialisation et de moins en moins d’agriculteurs? Pensez- vous résoudre le problème des déserts médicaux en relevant le numerus clausus ou en encourageant l’installation de médecins étrangers en France?

  3. Bonjour,
    Très étrange cet appel, pas très sérieux, et pas très nouvelle politique. Pourquoi 4 candidats sur 6 ?
    Je ne savais pas que le fait d’avoir des enfants est gage de compétence dans la gestion des affaires publiques. Le président Macron n’a pas d’enfants ?

  4. l’exclusion de deux candidats de la même verve en dit long sur la future unité de la prochaine assemblée… mais cela me réjouit de savoir qu’il y aura une force centripète dans le demi fromage du palais-Bourbon

  5. Mag Centre se prend pour France Inter ? Et hop ! Une petite tribune à l’œil pour En Marche ! Et hop ! Une présentation complète de cette jolie vague ! Et encore hop ! On dezingue Rama Yade pour le plaisir, dans un article qui tient plus de la tribune que du journalisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail