Richard Ramos (REM-MoDem) : une réponse aux petits oignons sur la “tambouille”

À deux pas de la permanence d’Alexandrine Leclerc, les oreilles de Richard Ramos ont du siffler aux alentours de midi. “Pendant que Mme Leclerc avait réuni la presse, je distribuais mes tracts avec deux adjoints au maire d’Orléans, Martine Arsac (chargée du handicap) et Valmy Noumi (santé), tous deux membres du MoDem.”

Richard Ramos (LREM-MoDem).

Accusé de “tambouille politicienne” par Florent Montillot, “un comble”, Richard Ramos, chroniqueur gastronomique à France 3, répond sur le ton de l’humour, “j’aime la ratatouille lorsqu’elle est faite avec des produits d’ici comme des poivrons du Val de Loire, mais la ratatouille politicienne je leur laisse”. Et Richard Ramos, pas plus choqué que ça par ces attaques au gros calibre de poursuivre, “ils n’ont pas tiré les leçons du premier tour, j’ai terminé avec 7.000 voix d’avance et ils n’ont pas apprécié que parmi elles il y ait les voix des quartiers, du monde rural”. 

“Des élus qui font fi des citoyens”

Puis ils lance à  propos des grands élus qui soutiennent Alexandrine Leclerc, “ils veulent continuer à se coopter et à se partager le territoire… C’est une élite métropolitaine qui se reproduit, ce sont des élus qui font fi des citoyens”. 

Le MoDem en 2013…Tahar Ben Chaabane, Guy Toreilles à gauche, Richard Ramos à la droite de Bernard Lefevre, au centre (archives).

Quant aux accusations portées contre lui à propos des poubelles de la Communauté des Loges Richard Ramos en réexplique le principe de pollueurs-payeurs qui, admet-il, a impacté une partie des contribuables. “Lorsque l’on fait du compost ou que l’on installe des dépôts Emmaüs dans les déchetteries, les élus de la métropole viennent-ils voir ce que l’on fait ?” Enfin sur le positionnement d’Alexandrine Leclerc, il rappelle qu’il n’y a pas si  longtemps, elle soutenait mordicus François Fillon, et il prévient, “j’ai les bandes”.

Ch.B

 

Qui soutient qui?

  • A la suite du communiqué de quatre candidats de REM, Stéphanie Rist, Caroline Janvier, David Simonnet et Jehan Chelly, des rumeurs ont circulé selon lesquelles Emmanuel Constantin, le référent de REM, ne soutiendrait pas Richard Ramos (et Mélusine Harlé). “Faux” nous a indiqué Emmanuel Constantin, “je soutiens les six candidats qui ont été présentés comme représentant la majorité présidentielle”, donc y compris Richard Ramos (Modem) et Mélusine Harlé. 
  • -De son côté Valérie Corre, députés PS sortante sur la 6e, arrivée troisième sur la circonscription, ne donne aucune consigne de vote. “c’est dépassé et je ne choisis pas entre le MoDem et l’UDI”, nous a-t-elle indiqué.

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Pas de chance, ce jour François Bayrou, Garde des Sceaux, professeur de morale et patron du MoDem (patron de M. Ramos) fait parler de lui en des termes peu élogieux. Sans le soutien de la REM, Richard Ramos pèserait 3 à 4 %, alors il faut rester modeste ! Les électeurs qui ont porté Richard Ramos en tête, l’on fait pour les beaux yeux de Monsieur Macron, pas pour “les bandes” qu’il possède contre Alexandrine Leclerc. C’est cela la méthode MoDem, pression, chantage, magouille ! Madame Valérie Corre qui n’a pas démérité pendant son mandat, ne peut pas se désister (officiellement) pour Alexandrine Leclerc. Et si elle est devancée d’un point, elle le doit aux abstentionnistes et à une partie de ses électeurs qui ont rejoint le candidat REM-MoDem ! Il n’y aurait pas de honte pour les électeurs de Valérie Corre à se reporter sur Alexandrine Leclerc, ne serait-ce que dans un esprit de revanche !

  2. J’ai voté “Ramos” au premier tour mais si Bayrou ne démissionne pas cette semaine je ne voterai pas pour un candidat Modem dimanche prochain. Et j’espère que je ne serai pas le seul en France à adopter cette position

  3. Pourquoi les électeurs de Valérie Votre devraient voter Leclerc? Pour plagier Michel Ricoud sur la 6ème aussi c’est : blanc bonnet et bonnet blanc. Donc dimanche quand on est de GAUCHE c’est Blanc.

  4. Je suis de gauche donc je suis contre tout ce qui est de droite et vice versa, etc ! Voilà ce qui fait que le PS et ses amis sont en train de sombrer et que LR-UDI vont se prendre une grande claque ! La force de la REM est que ce clivage est obsolète, mais derrière Richard Ramos il y a le MoDem, dont François Bayrou, qui s’autoproclame “ministre intouchable” et passe outre la règle d’exemplarité prônée par Monsieur Macron. De plus, ce parti à l’air d’avoir lui aussi, quelques casseroles Être pragmatique n’implique pas de renoncer à ses convictions politiques, en 2012 Valérie Corre n’aurait certainement pas été élue si des électeurs UDI ne lui avaient pas apporté leurs voix ! Dans certaines circonstances, il faut savoir être reconnaissant !

  5. Il a été formé et formaté en Loir-et-Cher, il y a plus d’une décennie…Il avait de bons maîtres en cuisine qui lui ont appris non pas la ratatouille mais comment faire déguster de la soupe à la grimace même à ceux qui n’aiment pas ou n’apprécient pas le potage. C’est encore du grand art, l’école Restauration 41…Restons chauvins!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail