Législatives : Jean-Louis Borloo vient bouter le MoDem hors d’Orléans

.

Jean-Louis Borloo et Olivier Carré.

On se souvient en effet que Jean-Louis Borloo avait annulé au dernier moment sa venue à Orléans. Et qu’Olivier Carré, le maire, qui l’avait convié avait dû trouver en catastrophe une solution de remplacement. En fait Jean-Louis Borloo ne vient pas pour rendre hommage à Jeanne d’Arc (il avait préféré suivre la cérémonie d’investiture d’Emmanuel Macron), mais pour soutenir Alexandrine Leclerc, en position difficile sur la sixième circonscription du Loiret face au candidat d’En Marche et du MoDem Richard Ramos.

Des appels à Emmanuel Macron

Borloo vient dire sur France 2 tout le bien qu’il pense de Macron.

Longtemps retiré de la vie politique et branché sur l’électrification de l’Afrique, Jean-Louis Borloo avait fait sa réapparition médiatique en mai dernier pour dire tout le bien qu’il pensait d’Emmanuel Macron. Ce qui est d’ailleurs le cas de pas mal de gens ces temps-ci.

L’épisode de la vie politique en cours est d’une complexité angoissante. Ainsi Jean-Louis Borloo qui fait des appels énamourés du pied au Président dans le Journal du dimanche sur les plateaux TV, qui se dit macron-compatible en espérant

décrocher un ministère (de la jeunesse élargie selon certaines sources), et qui un mois plus tard, en même temps, vient défendre la candidate

Alexandrine Leclerc (UDI).

Alexandrine Leclerc qui se présente contre le candidat de Macron, il doit y avoir des grilles de lecture qui échappent à la plupart d’entre nous.

Jean-Louis Borloo vient bouter le MoDem hors d’Orléans, ce qui n’est après tout qu’une session de rattrapage du 8 mai et du 14 mai. A moins que la place de François Bayrou ne soit d’ores et déjà libre…

Ch.B

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Sur sa page de campagne, Alexandrine Leclerc dénonce le caractère clivant de son adversaire de dimanche prochain Richard Ramos. C’est faire beaucoup de publicité à ce personnage qui a bénéficié du coup de poker (réussi) du chef de son parti François Bayrou.

  2. Il n’y pas d’erreur de la part de Jean-Louis Borloo, la vraie candidate du changement, c’est Alexandrine Leclerc !

  3. Je partage cet avis mais Alexandrine Leclerc, accusant un certain retard, est obligé de faire campagne. Elle doit convaincre abstentionnistes et opposants du premier tour !

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail