Elections legislatives - Les resultats en temps reel

Duarte, le festival de Sully invite le fado

“Je suis marié à la psychologie, mais le fado est ma maitresse”

C’est ainsi que Duarte définit sa double vie, entre une activité de thérapeute et sa passion pour le fado qui en fait l’un des grands interprètes contemporains de ce chant si propre au monde lusitanien. Mais la vie originale de Duarte, même s’il ajoute “comme dans toute relation adultère, il faut jongler avec son agenda et surtout accepter de dormir moins“, trouve toute sa profondeur dans cette connaissance de l’intime que lui procure son travail pour nourrir cette souffrance lyrique qu’est le fado.

Et c’est fort de cette connaissance de l’humain que Duarte nous entraine de sa voix à la chaleur envoutante, dans cet univers de la saudade où se croise la mélancolie de l’émigré, l’amour de la mère, ou le fatalisme de la chance. Visage christique, Duarte déambule sur la scène, tantôt assis avec sa guitare, tantôt debout, arpentant l’allée dans le public, “prêchant” son fado toujours dans une grande complicité avec ses deux guitaristes virtuoses qui l’accompagnent, et ce lieu solennel de l’église résonne de ce chant puissant et passionné dans son évocation de la condition humaine.

Entièrement chanté et joué en acoustique, le fado de Duarte puise dans une tradition musicale classique pour nous proposer une version très contemporaine d’un style de compositions qui toujours, suscite chez l’auditeur une intime émotion provoquée par ce chant parfois enveloppant, parfois intense, alternant murmure presque “slamé” et envolée tragique.

Une belle découverte pour tous les amoureux d’un genre musical dont l’originalité n’exclut pas la créativité.

GP

Duarte, la voix du fado mistérios de Lisboa

Avec :
Duarte, chant et guitare
Pedro Amendoeira, guitare portugaise
Rogério Ferreira, guitare

jeudi 15 juin 2017  
Eglise Saint-Pierre-du-Martroi Orléans

http://www.festival-sully.fr/

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail