Elections legislatives - Les resultats en temps reel

Législatives: la droite et le centre sauvent la mise en Eure-et-Loir

 

Les trois députés sortants LR-UDI sont assez largement réélus. Mais à Chartres le marcheur Guillaume Kasbarian conquiert l’ancien siège de Jean-Pierre Gorges

Laure de la Raudière et Bruno Le maire.

Avec quatre duels entre La République en Marche et l’alliance LR-UDI, on s’attendait ce dimanche à une déferlante d’En Marche qui était en mesure se s’emparer de deux, voire trois circonscriptions d’Eure-et-Loir. Mais les électeurs de droite et du centre en ont décidé autrement en réélisant assez nettement les trois députés sortants : Olivier Marleix dans la 2ème circonscription (59,4%), Laure de La Raudière dans la 3ème (56,1%) et surtout Philippe Vigier dans la 4ème (70,4%). La seule percée de LREM est réalisée par Guillaume Kasbarian (55,2%) dans la circonscription de Chartres. Le nouveau député, inconnu il y a encore quelques semaines, s’impose face à Franck Masselus désigné comme le successeur naturel du maire de Chartres Jean Pierre Gorges qui avait décidé de ne pas se représenter. Le résultat le plus surprenant est celui de Laure de La Raudière et la défaite d’Harold Huwart (PRG-DVG) Les deux finalistes du second tour étaient arrivés presque à égalité au premier tour (31,7% pour Harold Huwart) et 30,8% pour Mme de la Raudière.

 

Opposition constructive

 

Malgré le soutien du parti socialiste, Harold Huwart , se présentant avec l’étiquette « majorité présidentielle » mais pas LREM, n’a pu mobiliser au second tour alors que Laure de la Raudière a sans doute capitalisé une partie des voix FN (18% au premier tour). Cela dit l’enjeu était peu être incertain pour les électeurs : les deux candidats se réclamaient en effet du président de la République tandis que le Premier ministre avait même apporté son soutien à Mme de La Raudière.

La droite et le Centre conservent donc l’Eure-et-Loir dans leur escarcelle avec cependant moins d’élan qu’en 2012 quand la vague bleue avait emporté les quatre circonscriptions du département. De plus, deux des 3 députés LR-UDI réélus ont réaffirmé leur « opposition constructive ». Philippe Viguier qui a connu un véritable plébiscite avec 70% des voix a ainsi rappelé ce dimanche « qu’il votera tout ce qui va dans le bon sens, au nom d’une opposition constructive mais vigilante ».

 

Portrait

Guillaume Kasbarian, nouveau député en Marche

Seul ce trentenaire, présent pour la première fois sur la scène politique départementale, a créé la surprise en s’emparant de l’ancienne circonscription de Jean-Pierre Gorges. Novice en politique, inconnu il y a peu encore Guillaume Kasbarian était pourtant un des premiers à s’être engagé dés avril 2016 en faveur d’Emmanuel Macron. À ce titre il était d’ailleurs le référent d’En Marche en Eure-et-Loir.

Diplômé de l’école de commerce Essec de Cergy-Pontoise Guillaume Kasbarian est depuis huit ans manager dans une société de conseil en stratégie à Paris. Installé à Saint-Martin-de-Nigelles depuis 2015, il se présente comme « un citoyen lambda qui veut servir Emmanuel Macron et son projet pendant cinq ans ».

JJT

Tous les résultats par circonscription: http://www.magcentre.fr/132144-legislatives-2e-tour-les-resultats-en-temps-reel/

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail