Elections legislatives - Les resultats en temps reel

Cher : les trois candidats République en Marche élus en toute logique 

18,62%  de votants à midi, soit presque deux points de moins que lors du premier tour de la semaine dernière,  37,42% à 17 heures, alors que les compteurs indiquaient 41,97 % dimanche dernier à la même heure, il ne faisait aucun doute que ce deuxième tour des législatives serait marqué par un nouveau record d’abstention.

Et si, voilà huit jours le nombre d’électeurs était supérieur à celui des non-votants, cette fois, le cut est passé. Un manque d’intérêt qui permet de penser que le mode scrutin actuel est dépassé et que le volontariat du vote doit être repensé… tout comme la prise en compte des votes blancs par exemple. Cela dit, avec les candidats parrainés par La République En Marche sortis en tête lors du premier tour, et envoyés au palais Bourbon au deuxième, le Cher n’a pas dérogé à la règle macronienne qui voulait que les sortants, ou leurs remplaçants désignés, toutes tendances confondues, n’auraient pas droit  au ticket pour l’Assemblée.

 

François Cormier-Bouligeon (REM).

1e circonscription : Wladimir D’Ormesson noyé par la vague Cormier-Bouligeon

François Cormier-Bouligeon, le Berruyer, qui a pas mal fréquenté les bureaux ministériels Hollandais ces derniers mois, a fait un cavalier seul face à Wladimir D’Ormesson largement débordé par la vague de la majorité présidentielle. L’écart au soir du 11 juin, plus de 5000 voix, était conséquent. Trop !  Même au pris d’un beau sursaut, il manque encore 4500 voix au protégé d’Yves Fromion, le député LR sortant pour occuper un siège à l’assemblée.

 

2e circonscription : Nadia Essayan (Modem)

Nicolas Sansu était celui des trois opposants aux candidats En Marche qui avait le moins d’écart à combler. Las pour lui, 3000 voix c’était tout de même un peu trop. Avec 12968 voix, il a réalisé un bon score puisqu’il gonfle son total de 5000 voix. Cependant, le candidat communiste a avoué très rapidement sa défaite auprès du journal local, Le Berry républicain.  Dès 20 heures il annonçait « c’est plié. Mais le combat continue dans la rue, dans les villes. » Plus tard, il ajoutait «  les citoyens de ma circonscription se sont exprimés et ont élu à l’élection législative la candidate en marche. Il faudra qu’elle réponde à certaines questions quand elle votera pour les points suivants: Casse du code du travail,  augmentation de la CSG, arrivée prématurée de la concurrence dans le transport ferroviaire etc … » Nanti de 14 366, soit plus 3500 qu’au premier tour, l’écart creusé par Nadia Essayan était certes un peu moindre que voilà une semaine mais largement suffisant.

 

3e circonscription : Loïc Kervran sort Yann Galut

Yann Galut  a réalisé une remontada que peu d’observateurs  lui prédisait. Certes, cela s’est avéré insuffisant au final mais terminer à 600 voix de son adversaire est loin d’être une pacotille. Susrtou le député sortant Socialiste a fait de très bon score dans des secteurs qui ne lui étaient pas aussi favorable jusqu’alors. L’effet majorité présidentielle a joué à plein pour Loïc Kervran qui passe de référent pour le Cher à député du Cher.

Fabrice Simoes 

Les résultats: http://www.magcentre.fr/132144-legislatives-2e-tour-les-resultats-en-temps-reel/

 

Les élus

François Cormier-Bouligeon est un jeune quadragénaire père de deux enfants . Il occupait dernièrement le poste de Conseiller au développement économique et à l’engagement, auprès du Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner après avoir été chef-adjoint de cabinet du ministère de l’Economie et des finances dirigé par Emmanuel Macron. Auparavant il avait été directeur de cabinet du maire de Cosne-sur-Loire Alain Dherbier,et ancien assistant parlementaire du député de la Nièvre Gaëtan Gorce. Enfant des Gibjoncs, un quartier de Bourges, il a effectué ses études secondaires à Bourges au Lycée Alain-Fournier. Il est titulaire d’un DEA  de Droit public et de science politique de l’Université de Tours (1998)

 

Loïc Kervran, frôle les 35 ans et possède une solide carte de visite. Dernière emploi connu, directeur adjoint de l’inspection générale dans le groupe HSBC où il a travaillé durant huit ans. Là, il est passé du poste d’auditeur au sein de l’Inspection France puis d’Assistant Manager pour l’équipe Groupe en charge des activités de marché avant de devenir responsable de missions pour l’Inspection générale française. Sa première expérience professionnelle s’est déroulée au sein du cabinet Mazars avant de rejoindre LCH Clearnet, la chambre de compensation du London Stock Exchange et de NYSE Euronext.sbc LCH. Il est devenu référent En Marche pour le Cher dès la création du mouvement. Il a effectué ses études au Collège Littré de Bourges, puis au Lycée Marguerite de Navarre, toujours à Bourges,  à Sciences Po Paris, (affaires Internationale),  et London school of economics and social science (Londres).

 

Nadia Essayan est née en Côte d’Ivoire, où elle a vécu une partie de sa jeunesse, puis au Maroc, et enfin au Liban. Elle est arrivé dans l’Hexagone à l’age de 25 ans. Cette presque sexagénaire est installé à Vierzon depuis de nombreuse années où elle s’est investie dans la vie politique locale. Après avoir été maire-adjointe à l’enseignement, elle a été conseillère nationale du Mouvement Démocrate, et vice-présidente du Modem du Cher. Elle est mariée a un médecin et a quatre enfants . Elle est conseillère municipale d’opposition à Vierzon. Elle a est déléguée nationale au sein de l’ACI (Action Catholique des Milieux Indépendants).

Les réactions:

Yann Galut

Yann Galut: la démocratie c’est accepter de perdre

C’est devant la porte de sa permanence  saint-amandoise que Yann Galut, le député sortant de la 3e circonscription, a voulu saluer la victoire de son adversaire. «  Les électeurs de la 3e circonscription ont tranché. Je salue la victoire incontestable de Loïc Kervran. Je remercie l’ensemble des personnels qui nous ont permis d’atteindre plus de 49 % des suffrages. Notre travail doit continuer mais la démocratie c’est accepter de gagner et aussi de perdre. Personnellement, je ne quitte pas la politique et reste conseiller départemental. Cependant une nouvelle génération doit prendre la suite pour aller de l’avant. Je vais prendre un peu de recul au niveau national. »

 

 Nadia Essayan: Je mesure ma responsabilité

Sur sa page Facebook, la nouvelle députée de la 2e circonscription du Cher à  remercié « vivement tous ceux qui ont manifesté leur adhésion à ce nouveau projet politique de renouvellement pour la France, en votant pour que je devienne député de la deuxième circonscription du Cher. La majorité large et cohérente à laquelle je vais entrer permettra au président de la République de mener à bien les réformes dont notre pays a besoin. Je mesure la responsabilité qui est la mienne à partir de maintenant, et le chemin que j’ai parcouru pour en être là aujourd’hui, grâce en partie à un tempérament suffisamment serein qui me permet de ne garder de la politique que le meilleur. Je vous annonce que je présenterai au plus vite ma démission de mon activité professionnelle actuelle, ainsi que de mon mandat de conseillère municipale, incompatible avec ma nouvelle mission.”

 

 François Cormier-Bouligeon: “c’est d’ici que je viens”

Pour le néo Député de la 1ere circonscription, c’est à Bourges qu’il a réuni ses amis et ses fidèles, dans une brasserie. Avant de déguster au propre et au figuré cette soirée, il a lui aussi mis en avant tous les membres de son équipe et précisé que « quand le président de la République m’a demandé d’être candidat, je n’ai voulu être candidat qu’ici, car c’est d’ici que je viens. » Une manière de faire taire ses détracteurs. Plus tard, il a ajouté « Ce soir on va faire la fête. La campagne a été intense. Il faut décompresser. »

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail