Tours: quand Chalumeau, le marcheur de Tours, fait des étincelles

En exclusivité, 37° a pu suivre Philippe Chalumeau, le nouveau député de Tours, en ce dimanche de deuxième tour des élections législatives. Celui qui est encore candidat a en effet accepté que nous le suivions sans filtres dans son quotidien, du matin jusqu’au soir de cette journée électorale particulière pour lui. Reportage.

DSC_9728

1/ C’est chez lui que Philippe Chalumeau nous reçoit en ce matin du dimanche 18 juin 2017. Ce médecin dans le civil n’est pas un novice en politique. Ancien conseiller municipal sous Jean Germain et ancien secrétaire de la section PS de Tours, Philippe Chalumeau a rejoint Emmanuel Macron dès mai 2016 et le lancement de la plateforme numérique « En Marche ». Devenu véritable coordinateur du mouvement en Indre-et-Loire, il en est aujourd’hui le leader et peut en ce dimanche soir devenir député, ce qui constituerait un symbole fort pour les Macronistes du département.

 

DSC_97532/ C’est en compagnie de sa femme, que Philippe Chalumeau se rend à son bureau de vote en fin de matinée pour aller déposer son enveloppe dans l’urne. Un geste simple qui prend en ce jour une autre valeur pour le candidat et Valérie, son épouse qui le suit dans cette aventure politique depuis le début.

 

DSC_9706

 

3/ Tout au long de la journée, les messages de soutiens et d’encouragements affluent sur le téléphone de Philippe Chalumeau. Ce dernier est fier de nous montrer le SMS d’Emmanuel Macron, reçu au soir du 1er tour, pour le féliciter de son score.

 

DSCF4101

 

 

4/ Philippe Chalumeau profite de la journée pour faire le tour de tous les bureaux de vote de la circonscription. Celle-ci entièrement sur Tours contient 66 bureaux de votes répartis en une quinzaine de lieux.

 

DSC_9882

 

 

5/ Une tournée faite avec ses soutiens et membres de sa campagne. Dans  chaque bureau, le candidat n’oublie de saluer personne et en profite pour prendre le pouls de cette élection.

 

DSC_9861

 

 

6/ Souvent, comme ici aux Halles de Tours, les isoloirs restent désespérément vides. Les Tourangeaux, comme les Français ont boudé cette élection législative qui n’aura finalement passionné personne. Malgré la large victoire qui attend le mouvement du président Emmanuel Macron, l’offre politique proposée par En Marche n’aura pas séduit les électeurs. Le désaveu des Français est à la hauteur de la tâche qui attend le futur député. A lui et aux autres élus maintenant de réussir à enrayer cette panne démocratique qui grandit élection après élection, désillusion après désillusion…

DSC_9702

7/ Cette tournée des bureaux de vote est l’occasion pour quelques électeurs d’interpeller celui qui sera leur député pour les 5 prochaines années. Questions précises, visions politiques, conseils… La fonction de député reste prestigieuse pour les électeurs et les citoyens. Un aperçu de ce qui attend Philippe Chalumeau dans ses missions d’élu de l’Assemblée Nationale.

 

DSCF4123

8/ Pas genre d’homme à se laisser déborder par ses émotions, Philippe Chalumeau se montre serein au fil de la journée et se prend même le temps d’aller faire un footing en fin d’après-midi. Une façon de décompresser un peu certainement quand même, mais aussi de faire défiler le temps de cette journée…

 

DSC_9945

 

9/ 20h passées, Philippe Chalumeau arrive à la Préfecture pour avoir les résultats de la 1ere circonscription. Dans la cour, il y croise Jean-Gérard Paumier, le président du Conseil Départemental. Dans les prochaines semaines, les deux hommes auront à travailler ensemble pour porter la Touraine.

DSC_9993

 

 

10/ Alors qu’il reste encore plusieurs bureaux de vote en attente, les résultats se confirment, Jean-Patrick Gille ne pourra faire son retard. En sortant de la Préfecture, la première personne que Philippe Chalumeau a au téléphone est son père qui le félicite chaleureusement.

 

DSC_0015

11/ France Bleu Touraine, France 3, TV Tours, etc… la tournée des médias bat son plein pour le désormais nouveau député. Dans les coulisses du plateau de TV Tours, Philippe Chalumeau croise son adversaire battu, Jean-Patrick Gille. Serrage de main en coulisses. Le désormais ancien député ne souhaite pas se retrouver en plateau avec son successeur… Les deux adversaires passeront chacun leur tour alors en direct.

DSC_0074

 

12/ Avec sa suppléante, Elisa Hauet, en arrivant place Jean-Jaurès, là où les Macronistes se sont donnés rendez-vous.

 

DSC_0057

 

 

 

13/ Les militants attendaient leur nouveau député avec impatience. Si dans les discours la victoire se veut modeste et humble, notamment au regard de l’abstention historique, cela n’empêche aucunement les traditionnelles effusions de joie de s’exprimer.

 

DSC_0093

 

 

14/ Avec Fabienne Colboc, Sabine Thillaye et Daniel Labaronne les trois autres candidats En Marche élus dans le département. Ici La République En Marche réalise un sans fautes avec 4 élus sur 4 possibles. Un véritable basculement politique qu’il faudra maintenant transformer au quotidien.

Reportage et crédits photos : Pascal Montagne pour 37° / texte Mathieu Giua et Pascal Montagne






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail