L’insertion par le numérique : le pari d’Orange pour les jeunes

Publireportage


Pour réduire la fracture numérique et aider les jeunes à (re)trouver un emploi, l’Association du numérique solidaire de la Fondation Orange a développé un outil d’un genre particulier : une “Valise” de contenus numériques pédagogiques accessibles à travers un tutorat individualisé et des ateliers semi-collectifs. Un vrai plus facteur d’intégration pour les 16 – 25 ans en difficulté d’insertion.

Grâce à Orange Solidarité, Chantal Lucas met son expérience et ses compétences en numérique au service des jeunes pour les accompagner dans leur recherche d’emploi. Photo EB.

 « Les jeunes sont champions du mobile mais quand il s’agit de faire un C.V. ou de mettre en forme une lettre de motivation sur un ordinateur, ils ne savent pas : ils écrivent comme ils parlent, façon SMS ! ». Comme tous les mardis matin, Chantal Lucas tient une permanence au premier étage de la Mission Locale de l’Orléanais, boulevard de Verdun à Orléans. En Temps partiel Senior, elle travaille pour Orange Solidarité, l’Association du numérique solidaire de la Fondation Orange qui lutte contre la fracture numérique notamment chez les jeunes, déscolarisés, en exclusion, sans papiers ou en recherche d’emploi. 

Au point d’accueil, où quatre ordinateurs sont à disposition, Chantal reçoit sur rendez-vous, trois demi-journées par semaine (à la Mission ou à l’antenne de l’Argonne), des jeunes adressés par les conseillers de la Mission Locale (plus importante structure d’insertion des jeunes chercheurs d’emploi de la région) ou propose son aide à ceux qui viennent spontanément. Comme Coralie, 23 ans, venue actualiser son C.V. pour retrouver un emploi : « Je ne suis pas équipée d’un ordinateur chez moi. Et travailler ici, c’est plus facile pour se concentrer »

Conseil de mise en page, aide à la formulation ou à la valorisation des expériences et des  compétences, aide à la navigation sur Internet ou encore à la traduction quand un jeune maîtrise mal le français… Chantal est toujours là pour répondre à un besoin ponctuel même si l’idée est de « laisser les jeunes démarrer seuls et venir ensuite les conseiller sur les grandes lignes, insiste t-elle. Le but étant avant tout de les préparer pour qu’ils décrochent un entretien »

Parallèlement, Chantal anime des ateliers techniques semi-collectifs dont le but est de développer des compétences numériques sur des logiciels de bureautique, de messagerie et sur Internet et des ateliers de recherche d’emploi pour l’insertion des jeunes à-travers trois modules — ‘Mes droits en ligne’, ‘Mon CV en ligne’ et ‘Gérer son identité numérique’ – déployés par la Fondation Orange : c’est la « Valise numérique ». « Une aide pédagogique qui peut être individualisée pour que chacun aille à son rythme. Quand le jeune est reçu, le conseiller local note ses besoins : faire des  démarches en ligne, répondre à des questions qu’il ne comprend pas… Certains refusent aussi de toucher à l’informatique ou de se servir d’Internet ».  

Une pédagogie plus individualisée

Labellisée Espace Public Numérique, la Mission Locale de l’Orléanais s’investit dans les NTIC depuis les années 2000 avec la mise à disposition progressive de 15 postes informatiques en libre accès puis la mise en place d’ateliers spécifiques (écriture de C.V., lettre de motivation) ou de découverte métiers : « Cela fait partie de nos pratiques d’éducation au numérique auprès des jeunes que l’on aide et renseigne sur l’emploi dans une approche globale par exemple par la prise en main des outils informatiques et de la navigation sur les sites de la CAF et de Pôle Emploi, mais aussi sur la formation, l’orientation, la santé, le logement… », explique Dominique Lecoq, chargé du projet. Un dispositif dont bénéficient quelque 8000 jeunes de la grande ceinture orléanaise par an. Mais les usages évoluant et le nombre de jeunes suivis explosant (deux fois plus qu’il y a 15 ans) une autre étape reste à franchir : « L’idée maintenant est d’enrichir nos ateliers notamment sur les connaissances et l’accompagnement des contenus à travers cette ‘valise numérique’ en apportant une pédagogie plus individualisée », poursuit Dominique Lecoq. 

Signature de la Convention entre la Fondation Orange et Jacques Martinet, président de la Mission Locale de l’Orléanais.

Et c’est à la Fondation Orange qu’en revient la mission. Grâce à une convention signée en février dernier entre l’opérateur et Jacques Martinet, président de la Mission Locale de l’Orléanais, la Fondation va développer des kits de modules numériques (des fichiers pdf renvoyant par des liens sur des sites institutionnels, acteurs de l’insertion…) sur trois thématiques : ‘Mon identité numérique’, ‘Mes droits en ligne’ et ‘Mon CV en ligne’.  

« On commence le travail sur la pédagogie avec l’explorateur de métiers à travers des vidéos, des fiches descriptives. Un outil accessible sur abonnement que l’on a pu prendre grâce à Orange Solidarité, poursuit Dominique Lecoq. Ce sont les contenus pédagogiques d’Orange que l’on va utiliser. Il y a une base que l’on enrichira au fur et à mesure des expériences ». De quoi faciliter le travail en autonomie des jeunes participants, toujours accompagnés d’un animateur pour les aider dans le processus de leurs recherches et de leurs démarches.

 

 

10.200 € d’aide de la Fondation Orange

Engagée dans l’éducation numérique à travers l’insertion des jeunes mais aussi l’éducation des femmes et des plus démunis, La Fondation Orange avait déjà soutenu la Mission Locale en 2014 suite à un appel à projet par une dotation financière et un soutien pédagogique. « Des salariés Orange en bénévolat pour l’association Orange Solidarité avaient reçu des jeunes encadrés par la Mission Locale pour leur faire découvrir le monde de l’entreprise et les aspects du numérique comme facteur d’intégration dans la société », explique Marie-Françoise Sacré, déléguée Mécénat et Solidarité Normandie-Région Centre à la Fondation Orange. Faisant suite à un nouvel appel à projet lancé en sept-oct 2016, ‘La Valise Numérique’ est née d’un travail de fond en amont élaboré collectivement avec la Commission des missions locales et Orange : « C’est un projet utile, essentiel pour l’avenir, très pragmatique, qui s’adresse à des quartiers prioritaires, qui encourage et construit ».

Ateliers techniques pour l’’orientation professionnelle ou encore pour la maîtrise de la vie, ces contenus pédagogiques sont diffusés à l’ensemble des missions locales sur toute la France, libres à elles ensuite de les inscrire dans un projet propre. Pour mettre le sien en place, la Mission Locale Orléanaise a reçu de la Fondation Orange un nouveau soutien financier de 10.200 € et la mise à disposition d’une salariée volontaire en temps partiel senior jusqu’à la retraite, Chantal. Un vivier de ‘Mécénat de compétences’ dont le but est de transmettre ses compétences à ceux qui en ont le plus besoin. Un accompagnement essentiel qui permet ainsi aux jeunes « d’avoir un nouveau regard sur le numérique tout en leur facilitant l’accès à une recherche d’emploi, un accès aux droits, aux inscriptions de Pôle Emploi ou encore à des orientations professionnelles et leur donner de nouvelles chances pour avancer », conclut Marie-Françoise Sacré.


Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail