Le 14 juillet et la realpolitik ont pris leur envol à Châteaudun

Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron. Il participera à notre fête nationale le 14 juillet à Paris. Quand il a su que l’armée de l’air s’est entraînée à Châteaudun pour venir le saluer en tricolore au bas des Champs Elysée, il n’a plus hésité. La nouvelle que les équipages des trois Armées, de la gendarmerie et de la Sécurité civile qui participeront au défilé  parisien ont répété ce mardi 27 juin, dans le ciel dunois a traversé l’Atlantique et atteint Washington.

Un  tel exercice  millimétré à la seconde près ça en impose, même à un Donald Trump.Quarante avions et une quinzaine d’hélicoptères, deux Alphajets de la Patrouille de France pour ouvrir le bal , il a envie de voir pour de vrai.

Faut-il voir aussi dans cette venue un signe de détente entre le président américain et le chef de l’Etat français dont les relations ont  sibi un coup de froid climatique ? « Si Emmanuel Macron a su montrer, sur le climat, que la France pouvait donner de la voix, les Etats-Unis restent notre principal allié militaire. On a besoin d’eux pour à peu près tout. On ne va pas se fâcher durablement », dit-on  à demi-mot  dans les milieux proches de l’Elysée.

Donc une invitation et une acceptation  qui ne sont rien moins que de la realpolitik qui a trouvé une belle occasion pour entrer en scène. En effet, cette année nous célébrons les 100 ans de l’entrée des Etats-Unis dans la Première Guerre mondiale aux côtés des forces armées françaises. Il est donc tout à fait logique que l’actuel locataire de la Maison Blanche soit de la fête sur les Champs Elysées, laquelle a pris son envol à Châteaudun.

F.C. 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Donald Trump doit bien s’amuser en voyant nos défilés et en les comparant à ceux de Moscou et de Pyongyang, voire de Pékin. Mais à ceux-là, il n’est pas invité.

  2. Les troupes américaines n’ont participé au conflit qu’à partir du moment où les banques, fonds financiers et patrons des industries d’armement américains ont autorisé le gouvernement américain à le faire , estimant qu’ils y gagneraient plus qu’à rester en dehors.
    Sinon nos glorieux “pioupious” et leurs homologues allemands auraient continué à s’exterminer pour les beaux yeux des fonds financiers banques et grands patrons allemands et français .
    En 1944 rebelote et aujourd’hui? Il n’y a plus besoin de guerre en Europe pour que les oligarques financiers fassent du profit, ils font faire leurs courses par les employés politiques.
    Même s’il y a a beaucoup moins de morts, (à vérifier) les dégâts humains sont tout aussi violents: misères, violences, catastrophes climatiques, souffrances… .

  3. Il faut comparer ce qui est comparable. Nous ne pouvons pas rivaliser en nombre, mais nous avons l’arme nucléaire. Ils sont peut être plus nombreux, mais nous les tenons tous par les c……. ! Les coréens du nord montrent leurs biceps mais ils n’ont que cela à exhiber , quand le peuple Nord Coréen se révoltera (ça finit toujours de la même manière), Kim Jung finira comme Mussolini ! A moins que les ricains ne fassent le boulot avant. Cela m’étonnerait que les chinois interviennent militairement, Kim Jung est terriblement encombrant, même pour son seul allié !

  4. Nous connaissons tous la façon d’opérer des américains, faire du dollar et peu importe les moyens. Néanmoins, il ne faut pas oublier qu’à partir de 41, ils avaient aussi les japonais sur le dos ; Pearl Harbor n’est pas une invention de la finance US. Et puis, tous ces soldats qui sont venus mourir sur nos plages et dans nos terres, il faut garder en mémoire leurs sacrifices. connaissez-vous les chansons de Sardou “les ricains” et “Monsieur le Président de France”, à réécouter à l’occasion !

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail