Loir-et-Cher : la fête de l’indépendance, avec France – États-Unis

À quelques jours de la venue pour le défilé du 14 juillet de Donald Trump, Président américain, à l’invitation du Président français Emmanuel acron, plus de 30 convives de l’association France – États-Unis de Loir-et-Cher se sont réunis au Lac de Loire afin de célébrer la grande fête américaine de l’Independence Day, mardi 4 juillet dernier.

Avant le dîner champêtre, le président national et départemental, Jérôme Danard, a souhaité la bienvenue en rappelant que l’édition 2017 célèbre non seulement le 241ème anniversaire de la naissance du peuple américain en tant que nation mais aussi le 100ème anniversaire de l’entrée en guerre des États-Unis en 1917.

En effet, en moins d’un an, les États-Unis ont su mettre en marche une impressionnante machine de guerre avec la mobilisation de plus de 2 millions de soldats placés sous le commandement du Général Pershing. Toute la France voit alors s’implanter des camps américains, et plus particulièrement le Loir-et-Cher dans la vallée du Cher où le génie américain y installe son camp logistique appelé « General Intermediate Supply Depot », réputé pour y héberger la 2ème usine frigorifique au monde.

Puis selon la tradition, il a lu le discours de circonstance de la chargée de mission à l’Ambassade des États-Unis, Uzra Zeya, qui a su d’une part rappeler « le courage et la détermination des diplomates français et américains lors de le Première Guerre Mondiale pour permettre l’engagement des États-Unis » et d’autre part évoquer « l’admiration mutuelle et la proximité historique des 2 nations pour aborder ensemble les plus grands enjeux de notre époque comme la lutte contre le terrorisme, la prospérité de nos citoyens et l’avancement des valeurs communes comme la liberté, la justice et la démocratie ».

Les participants ont ensuite écouté les hymnes français et américain tout en ayant à l’esprit la venue du président des États-Unis, Donald Trump, pour le défilé du 14 juillet qui verra les soldats américains descendre les Champs-Élysées comme ils avaient pu le faire il y a 100 ans, le 4 juillet 1917.

J.D.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail