Mesure radicale de fermeture à Pontourny (Indre-et-Loire)

Depuis son ouverture en septembre 2016, le centre de déradicalisation de Pontourny situé à Beaumont-en-Véron (Indre-et-Loire). près de Chinon, n’avait accueilli qu’une poignée de pensionnaires. “L’expérience ne s’est pas révélée concluante.” vient d’indiquer Le ministère de l’Intérieur vendredi en annonçant sa fermeture. 

Cet établissement, unique en son genre mais qui devait servir de “laboratoire” pour d’autres centres, avait pour projet d’accueillir des jeunes en voie de radicalisation, sur la base du volontariat. Après avoir fait l’objet de polémiques et de manifestations en tous genre, orchestrées notamment par le Front national, il  n’accueillait plus aucun pensionnaire depuis février. Un échec pour cette politique de prévention qui avait été initiée par Manuel Valls. Reste à savoir quelle sera la future attribution de ce centre qui emploie une trentaine de salariés.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail