Michel Ricoud (PC): “Mme Pénicaud doit démissionner”

Alors que l’Assemblée Nationale vient de voter les ordonnances qui préludent à la réforme de l’organisation du travail et de l’emploi, Michel Ricoud (PC) conseiller municipal, estime que la ministre, Muriel Pénicaud est “disqualifiée“, qu’elle doit “démissionner”. Il s’appuie sur les révélations du journal “l’Humanité” sur les stock-option perçues chez Danone dont elle fut la DRH.

Michel Ricoud (PC).

“Celle qui est aujourd’hui ministre du Travail a pu encaisser en avril 2013, 1 million d’euros en une seule journée pour ses états de service au comité exécutif du groupe agro-alimentaire, par un simple jeu d’écritures.

Ce que révèle l’Humanité est proprement stupéfiant : le bénéfice de la vente d’actions que Mme Pénicaud a effectuée, qui atteint plus de 50% de la mise de départ, n’a pu être atteint que parce que l’annonce d’un plan de restructuration au sein du groupe, quelques semaines plus tôt, a fait grimper les cours des actifs de la multinationale. Autrement dit, si ces informations graves sont confirmées, c’est au prix de la mise sur la sellette de 900 emplois que la DGRH de Danone a pu s’enrichir personnellement à hauteur de plus de 1 million d’euros. ..

Je considère que les faits révélés disqualifient l’actuelle ministre du Travail pour discuter valablement du code du travail et prétendre défendre l’emploi à travers les ordonnances…

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Ah la jalousie. Depuis elle a renoncé à de telles rémunérations, pour celles beaucoup plus modestes de membre de l’administration et de ministre. Pour moi, cette femme est hyperqualifée pour le job, dont elle connaît toutes les facettes.

    • Le mythe de la grande qualification. Encore un poste “à profile”; les gens ne sont pas en poste en raison de leur compétence générale, mais en raison leur docilité à faire là où on leur dit de faire…Un chien ne mord pas la main qui le nourrit…Si cette docilité s’appuie sur de réelles convictions libérales, c’est encore mieux bien sûr. Aucune raison de démissionner; tout est légal, transparent, …et attendu d’un gouvernement Macron…Hélas pour M Ricoud pour qui la triste réalité républicaine ne passe pas…Le peuple est encore trop bien nourri pour mordre, tout juste s’il ose tirer sur la laisse…

  2. Madame Pénicaud n’a pas à démissionner ! Vite fait de faire des raccourcis de dates, tout cela parce que l’Humanité veut faire un coup, pour augmenter son tirage ! Je ne suis pas un “macronien”, mais peu importe car Muriel Pénicaud a toutes les qualités pour mener à bien sa mission !

  3. Avant hier c’était une sénatrice communiste qui demandait la démission de la Ministre du Travail. Aujourd’hui c’est un conseiller municipal qui prend le relai. L’intensité revendicative est donc en baisse dans la frustration envieuse.
    Au lieu de jouer loser comme un chien battu, je suggère à Monsieur Ricoud de se mettre à jour dans la culture Macron du Win-Win. L’avenir est à ceux qui osent. Proposez à Madame Pénicaud une transaction financière entre « démocrates sincères » : une aide au journal l’Humanité, prélevée sur le gain boursier Danone contre une « abstention porteuse d’avenir » lors du vote final sur la loi travail. Partez sur la base de 500.000 €.
    Il faut faire vite. La négociation est peut-être déjà engagée dans le secret pour doubler Mélenchon. Raquel Garrido porte parole de la France insoumise vient de traiter avec le capitaliste Vincent Bolloré pour une place à la télé C8 dont il est le propriétaire.
    Business as usual, Mr Ricoud !

  4. C’est drôle de constater tous ces soutiens à Mme PENICAUD. Donc, si je comprends bien, plus vous êtes voyou, plus vous êtes apprécié. Je ne suis envieux de rien. Quant à Mme GARRIDO qui aurait négocié avec BOLLORE, c’est son problème. Moi, je reste une militant et un élu de base au plus près des citoyens. Un élu aux mains propres. Oui, cela existe encore !!

    Michel RICOUD

    • Monsieur Ricoud: en associant la ministre au mot ” voyou” vous êtes à la limite de la diffamation et dans l’erreur politique grave. Car ces
      comportements ne sont pas illégaux mais au contraire encouragés par une législation favorable aux plus riches…Il faudrait avoir le courage de reconnaître qu’on en est arrivé là en renonçant à la lutte des classes qui n’est qu’un processus naturel de surveillance de la répartition des richesses par le peuple et pas un processus révolutionnaire mettant en péril la société…Au contraire c’est l’ultra libéralisme qui atomise les sociétés…Depuis 30 ans, la gauche libérale est au pouvoir et la gauche “révolutionnaire” désespère le peuple…

  5. En quoi Muriel Pénicaud est malhonnête ? Pourquoi la dénigrez-vous de cette façon, elle a le droit de faire de l’argent, elle n’a rien volé ! Vous un militant et un élu de base, bravo je suis content pour vous ; moi, je suis un citoyen de base et j’ai des opinions contraires à ce que vous exprimez. Je suis un citoyen aux mains propres, comme des milliers et des dizaines de milliers dans l’agglo. Oui, cela existe aussi chez les électeurs, pas la peine d’être communiste ou d’une gauche plus extrême pour être honnête. Toujours attiser la haine sur ceux qui réussissent, il ne vous reste plus que cela pour exister ! Dans l’ex URSS et régimes similaires c’étaient les apparatchiks du parti qui avaient les avantages, le pognon et le pouvoir d’emprisonner de braves gens qui crevaient la dalle. Alors, Monsieur Ricoud, OUI à la liberté de s’enrichir sans être soupçonné de malhonnêteté, OUI à la liberté d’entreprendre, OUI à la liberté de parole, OUI à une réforme de l’organisation du travail et de l’emploi ! Et comme je suis d’humeur à plaisanter, je dis NON au communisme, NON à la pensée du comité, NON au nivellement par le bas et NON aux tickets de rationnement ! C’est drôle, non ?

  6. Quand on fait du fric sur le dos des salariés, de Danone, dans le cas présent où 900 sont restés sur le carreau, oui, je persiste et je signe, Pas de haine, juste des faits. Mais vous avez le droit de trouver normal de s’enrichir sur le dos de celels etc eux qui produisent des richesses. Enfin, je vous rassure, je n’ai jamais été un fan de l’URSS et ne suis pas un apparatchick.
    Au fait, mon nom est Michel RICOUD.Et vous ?

    • Vous êtes un homme politique donc public et vous vous nommez Michel Ricoud, je suis un citoyen lambda et je garde mon anonymat que cela vous plaise ou non. Ce n’est pas pour cela que je dois la fermer, vous vous en prenez à Madame Pénicaud et je la soutiens, ça vous l’avez compris ! Non, elle n’a pas fait de fric sur le dos des salariés de Danone et qui vous dit qu’ils sont restés sur le carreau ? La méthode est bien rodée, faire une bouillabaisse avec n’importe quoi, bien mélanger les faits d’ici et là et servir ! Mais c’est immangeable Monsieur Ricoud, qui peut avaler cela à part vos électeurs. Ce n’est pas étonnant que vous en ayez de moins en moins. Si vous n’êtes pas dans la haine, alors vos positions deviennent clairement des accusations, sur l’enrichissement minute de Madame Pénicaud, mais aussi sur des licenciements dont vous ne connaissez ni les tenants et les aboutissants. J’aimerai que vos déclarations dans le média Mag’Centre, concernant Madame la Ministre et Danone, aillent au-delà d’Orléans et du département. Je vous pose une question “avez vous écrit à Madame Pénicaud pour lui faire part de votre stupéfaction”, après tout, l’homme politique c’est vous et vous portez des accusations ! Maintenant, je vais vous faire une promesse. Votre physique est reconnaissable (ne changez rien), si j’ai l’occasion de pouvoir vous approcher, je viendrai à votre rencontre (pacifiquement) pour me présenter !

  7. Il ne manquerait plus que cette éventuelle rencontre ne soit pas pacifique ! Par rapport à Danone, ne me dites pas que vous ne savez pas que cette importante entreprise réalise d’énormes profits ?
    Oui, j’ai écrit à Mme PENICAUD. Mais sans réponse à ce jour. Mais il est vrai qu’elle doit être très occupée avec la loi dite “loi travail”.

    Bonne journée

    Michel RICOUD

  8. Mais où sont elles ? Les députées de la 1ère et de la 2ème, ce n’est pas à Laudes, Roland et Matinal (qui y met du coeur) de défendre votre ministre. Mesdames Rist et Janvier, s’agit pas de se faire élire dans un fauteuil, faut mettre les mains dans le cambouis ! Attention, ce n’est qu’une expression, excusez-moi Monsieur Ricoud, vous n’êtes pas du cambouis ! Sérieusement, pas encore au top, on nous avait annoncé de la fraîcheur, à mon avis c’est déjà cramé !

  9. Les pauvres n’osent pas critiquer ceux qui gagnent des millions sur un coup de bourse, parce qu’ils pensent que ça peut leur arriver avec le loto! Ils ignorent que pour beaucoup, la fortune n’est ni une question de chance, ni une question de compétence mais qu’elle résulte d’un parcours “pyramidal”: plus je monte, plus je gagne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail