Enfin les vacances !

Enfin vacances en vue ! Députés et sénateurs n’en finissent pas de les espérer. Les sénateurs ont pris la clé des champs ce vendredi 3 août au soir, la moitié d’entre eux pour battre la campagne électorale qu’ils ont le plus souvent déjà commencée. Les députés qui, eux aussi, espéraient  fermer leur bureau à la même date que leurs collègues de la haute assemblée doivent revenir siéger dans leur hémicycle jusqu’au 9 août au soir.

Officiellement les raisons de ce prolongement sont techniques. Députés et sénateurs n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur la dernière version de la loi organique sur la moralisation de la vie publique. S’ils siègent c’est à cause de la réserve parlementaire. Le dernier mot revenant à l’assemblée les députés doivent statuer. Il n’y a pas que les Insoumis qui râlent, même les Marcheurs disent leur lassitude, sous couvert de l’anonymat, bien sûr. Un député Constructif calcule, lui, le coût de cette ultime séance. « Une dépense folle ! » lâche-t-il.  Mais que les députés ne jalousent pas trop les sénateurs. En raison des sénatoriales la rentrée parlementaire ne se fera que fin septembre.

Le gouvernement aussi

Le gouvernement s’offre lui aussi, quinze jours de vacances, du 9 au 23 août. Pour les ministres ordre de ne pas trop s’éloigner, d’être joignable à tous instants et de pouvoir regagner Paris en très peu de temps si nécessaire. Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l’Intérieur, voit  arriver ce temps de repos avec un plaisir indicible. De son propre aveu, catapultée place Beauvau, prévenue de sa nomination une paire d’heures avant son officialisation par François Bayrou, dix minutes avant qu’elle soit annoncée aux média par l’Elysée, elle est arrivée en pleine canicule à son ministère avec aussitôt un « emploi du temps démentiel ». Elle passera quelques jours au Pays basque avant de regagner son très cher Loir-et-Cher où elle est candidate à sa reconduction au Sénat.

F.C

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. A tous ces vieillards cacochymes de 50 ans, qui ont tellement besoin de vacances, après si peu de semaines en session, prenez modèle sur le sénateur Jean-Pierre Sueur, qui lui bat la campagne, sans se plaindre, depuis tant d’années et part pour un unième mandat. Il est pourtant l’auteur d’un rapport resté dans les mémoires : “Changer la retraite”.

  2. Peut être, mais il n’est pas poli. Une fois, je l’ai croisé, rue Croix de Malte et je lui ai dit “bonjour monsieur”, ne m’a pas regardé et pas répondu bien sûr ! Vous pouvez toujours lui cirer les pompes, mon opinion s’est faite ce jour là, de même pour Lemaignen que j’avais croisé Place de Loire ! Lemaignen out, ils se prennent pour qui ces politiques, ils se doivent de respecter chaque citoyen surtout quand le citoyen fait le premier pas. Avec Serge Grouard, je n’ai pas eu ce problème, et j’ai de bons souvenirs d’un ancien maire de Chartres, député et ministre, Georges Lemoine, personne réservée mais qui ne manquait jamais de vous saluer dans la rue ! Au cours de ma vie j’en ai croisé d’autres avec bonheur dont un certain Gérard Larcher !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail