Gonzague Saint-Bris : l’historien dandy de Touraine avait grandi au Clos Lucé

C’est l’une des figures les plus populaires du Val de Loire qui vient de disparaître. Gonzague Saint-Bris est mort dans un accident de voiture sur une route de Pont-l’Évêque (Calvados) ce mardi. Né à Loches en  janvier 1948 où il créera bien plus tard, en 1995,  le festival “la Forêt des livres” devenu un événement culturel, Gonzague Saint-Bris avait grandi au Clos Lucé (Indre-et-Loire), dernière demeure de Léonard de Vinci,  et propriété familiale depuis 1855.

Gonzague Saint-Bris à la Forêt des Livres;

Dandy rebelle, élégant et cultivé, Gonzague Saint-Bris était un touche à tout pétillant, fantasque et exubérant. Tour à tour journaliste, critique littéraire et fondateur d’une radio libre, Mega l’O, stratège au groupe Hachette, chargé de mission au ministère de la culture, Gonzague Saint-Bris laisse derrière lui une quarantaine de livres. Avant Stéphane Bern, il avait su faire connaître l’histoire par le trou de la serrure, jamais en reste d’épisodes galants, voire croustillants, sachant à merveille la romancer tout en restant rigoureux sur ses sources. Gonzague Saint-Bris avait des talents de conteur inégalé, d’une voix reconnaissable entre mille, qu’il exerça notamment sur Europe1. 

Ecrivain de la Touraine et du Val de Loire

Fidèle à sa région, Gonzague Saint-Bris qui fut conseiller municipal à Loches, avait écrit de multiples ouvrages du la Touraine et le Val de Loire et c’était spécialisé sur la Renaissance . Cheveux longs ébouriffés, chemises ouvertes sur des colliers, Gonzague Saint-Bris cultivait l’image d’aristocrate romantique. Figure du “tout Paris”, il fréquentait aussi des célébrités comme Mike Jaegger, le voisin de Touraine (propriétaire du château de Pocé-sur-Clisse)

Auteur de nombreuses biographies, Vigny, Dumas, Balzac, Flaubert, La

En 2016 avec Renaud.

Fayette, le Lochois venait de créer une société, “culture drone” qui réalisait des courts-métrages du patrimoine vu du ciel, notamment les châteaux de Chambord, du Clos Lucé, de Chaumont, de Cheverny. D’abord journaliste littéraire à France Soir et au Figaro, il fut aussi le créateur du festival du film de Cabourg. En 2002, son ouvrage d’inspiration autobiographique Les Vieillards de Brighton avait été récompensé par le prix Interallié puis son roman L’Enfant de Vinci par le prix des Romancières en 2006. Le dernier ouvrage de l’écrivain, Le aristocrates rebelles (Les Arènes) doit sortir en librairie le 30 août prochain. Les héros du livre sont Cyrano de Bergerac, Olympes de Gouges, Lord Byron et Lamartine.  Des aristos rebelles comme lui.

Enfant du Clos Lucé

L’oeuvre de Vinci au Clos Lucé (Indre-et-Loire) à Amboise.

Au Clos Lucé à Amboise (Indre-et-Loire), l’un des sites les plus fréquentés de la région Centre-Val de Loire, Gonzague Saint-Bris avait participé avec son frère François, à la mise en scène talentueuse des inventions géniales de Léonard de Vinci, grâce au numérique et aux  nouvelles technologies de mise en spectacle.

Auteur d’une collection incomparable d’actions et d’événements culturels, il avait créé Le Nouveau romantisme, l’Académie romantique avec Patrick Poivre d’Arvor, Francis Huster, Étienne Roda Gil et Frédéric Mitterrand, puis La Marche George Sand en Berry à Nohant, la Marche Balzac en Touraine, près de Saché. Mais c’est à la Forêt des livres créé à Chanceaux-près-Loches, un village de 150 habitants, que Gonzague Saint-Bris avait donné le meilleur de son savoir-faire culturel et people en invitants écrivains et personnalités du show biz comme le chanteur Renaud en 2016. 

Il faut avoir vu Gonzague Saint-Bris flanqué ce jour-là de Nicolas Forissier, le député d’alors (qui l’est redevenu en juin), lors d’une des premières éditions, déclamer des vers sur une charrette à foin au fin fond de la forêt lochoise, dont un public subjugué buvait les paroles, pour comprendre le personnage. Un personnage tout en excès et en exubérance, grand amateur de jolies femmes et de bonne chère.

La 22e édition de la Forêt des livres doit se tenir le 27 août à  Chanceaux-près-Loches où 200 écrivains sont invités. Un hommage à Dylan était programmé, mais la mort brutale de Gonzague Saint-Bris va certainement bouleverser le programme. Gonzague Saint-Bris, dont l’histoire avait à jamais marqué la famille avec la déportation des ses grands-parents à Ravensbruck, avait l’élégance des gens bien nés. Mais tout au long d’une vie conclue à 69 ans, il avait su enrichir son héritage traditionnel des grains de folie du talent et de la passion qui en auront fait un personnage hors norme. Il aura même poussé le bon goût tragique jusqu’à mourir comme Albert Camus dans une voiture qui a fini sa course folle contre un arbre le 4 janvier 1960 sur la RN6 au lieu-dit Le Petit-Villeblevin, dans l’Yonne.

Ch.B


Les réactions à la disparition de Gonzague Saint Bris

 

Serge BABARY, Maire de Tours 
 
« C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris ce matin la disparition brutale de Gonzague Saint Bris à l’âge de 69 ans. Je tiens à adresser mes plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.
Gonzague Saint Bris  était un écrivain talentueux, historien, journaliste, notamment créateur de la Forêt des Livres. Il était  très attaché au patrimoine de sa région qu’il n’a cessé de vouloir mettre en valeur. Son décès est une immense perte pour la culture en général et  la Touraine culturelle en particulier. »
Chambord

Chambord a appris avec une vive émotion le décès de Gonzague Saint Bris, l’un des grands promoteurs du Val de Loire et son infatigable ambassadeur. Il a été toute sa vie un défenseur sans relâche du patrimoine auquel il a contribué à donner toute la place qu’il mérite dans le paysage culturel français. Il aimait mettre sa plume, sa verve et son éloquence au service de l’histoire de notre pays.  Grand amoureux de Chambord, Gonzague Saint Bris y était un peu chez lui.

Un partenariat de longue date unissait Chambord à l’historien, auteur du texte « Dans la forêt de l’histoire » qui a accompagné le spectacle sur l’histoire de Chambord joué de 2013 à 2015, et qui venait de faire réaliser par drones, en juin dernier, un court film sur Chambord dont il avait assuré la direction et le commentaire.

Avec la disparition de Gonzague Saint Bris, les nombreuses initiatives projetées notamment par le Clos Lucé et Chambord pour célébrer en 2019 les cinq cent ans du décès de Léonard de Vinci et le début de la construction de Chambord, œuvre architecturale ultime du génie italien, perdent celui qui en aurait été l’un des chantres les plus talentueux.

François Bonneau, président de la région

Notre région apprend avec grande tristesse le décès accidentel de Gonzague Saint Bris. Il était l’infatigable chantre de la littérature, de l’Histoire et de sa chère Touraine, le génial inventeur de la Forêt des Livres qui réunissait sous les grands arbres de Chanceaux-les-Loches ses trois grandes passions et attirait les célébrités et des milliers d’anonymes dans une même communion à la fois joyeuse, savante et bucolique. Gonzague Saint Bris nous manquera, tant sa personnalité flamboyante que son énergie à défendre notre Val de Loire. J’adresse mes sincères condoléances à sa famille ainsi qu’à toute l’équipe organisatrice de la Forêt des Livres.

 

 

 

 

Jean d’Haussonville, directeur général de Chambord et l’ensemble des équipes du Domaine adressent au Clos Lucé et la famille Saint Bris ses condoléances attristées et son témoignage de sympathie et d’amitié.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail