Orléans libérée pour la 73e année

Le 16 août 1944 restera gravé dans les mémoires de bon nombre d’Orléanais. Ce jour-là, les Américains libéraient la ville du joug nazi, à peine dix jours avant Paris. 73 ans plus tard, cette mémoire a été honorée et commémorée, en présence des autorités civiles et militaires (1) et d’une délégation de soldats américains du 52e Bataillon de Transmissions basé à Stuttgart en Allemagne.

Sous la conduite du Lieutenant-colonel Daniel Wood, une quinzaine d’hommes dont la garde au drapeau ont participé à la revue des troupes, au dépôt de gerbes au monument de la Victoire, avenue Alexandre-Martin à Orléans en fin d’après-midi mercredi 16 août en présence d’Orléanais dont des familles venues avec leurs enfants, visiblement heureux de voir des jeeps et uniformes américains d’époque. Dans son discours dans les jardins de l’Hôtel Groslot, Béatrice Ondulami, adjointe en charge des évènementiels et représentant le maire Olivier Carré, a fait référence au conseil municipal du 23 août 1944, d’une saveur particulière après la Libération de la cité johannique. “Ces soldats américains venus d’un autre continent, pour participer à notre libération alors qu’ils ne nous connaissaient même pas, au prix de leur sang et de leur vie. Ces valeurs de liberté sont partagées entre nos deux nations”. Elle a également remercié le président loirétain de l’association France États-Unis Claude Rozet, très actif dans les liens avec les américains. Un cocktail dans les jardins de l’Hôtel Groslot a clos la cérémonie de commémoration.

F.S.

(1) dont le secrétaire général de la préfecture Hervé Jonathan, du colonel Cédric Colardelle commandant de la BA 123 de Bricy, du sénateur Jean-Pierre Sueur, de la députée Caroline Janvier, de l’adjointe au maire d’Orléans Béatrice Ondunlami, etc.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail