Blois : le pont Charles-de-Gaulle change ses appuis à partir du 5 septembre

Il a subi une révision complète le 30 juin dernier, ce sont désormais ses 40 “appareils d’appuis” qui nécessitent des changements. Le Pont Charles-de-Gaulle à Blois, qui relie le nord et le sud du Loir-et-Cher et voit transiter quotidiennement 50.000 véhicules, va donc subir d’important travaux à partir du 5 septembre, jusqu’à fin novembre prochain. 

Les appareils d’appuis d’un pont assurent la liaison entre le tablier (la route) et les appuis de l’ouvrage (les piliers). Construit en 1970 et long de 412 mètres, le pont Charles-de-Gaulle compte 40 appareils d’appuis qu’il faut aujourd’hui changer. Pour effectuer ces travaux, des échafaudages seront installés pour accéder sous le pont. Le tablier sera soulevé d’environ 1 cm à l’aide de vérins puis posé sur cales pour accéder aux pièces. Pour soulever le tablier du pont, deux opérations de vérinage sont nécessaires ; la mise sur cale en début de travaux et la remise en place en fin de travaux.

“Les travaux sont organisés pour ne pas gêner la circulation”, promet-on du côté du Département, qui finance entièrement les travaux pour la somme de 756.000 €.  Pendant toute la durée des travaux, la voie de droite du pont dans le sens de circulation Blois > Vineuil pourra être neutralisée ponctuellement entre 9 h et 16 h selon les besoins du chantier.
 
Pour le vérinage, les deux opérations sont prévues mi-octobre et mi-novembre, au cours d’une nuit durant laquelle la circulation sera maintenue sur une seule voie, celle de gauche, dans les deux sens de circulation, entre 20 h et 6 h.
 
Pour ces deux opérations de vérinage, l’accès au pont sera interdit aux poids lourds. Ils devront emprunter les déviations locales mises en place.
 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail