Rémi, le car gratuit des scolaires

À compter du 1er septembre, les régions sont officiellement chargées des transports interurbains et scolaires. Dans le Centre Val de Loire, la particularité, c’est que le service scolaire sera gratuit (hors frais de dossier, soit 25€ par enfant, 50€ maximum par famille). Une particularité qui est une singularité nationale.

Ce jeudi 31 août, François Bonneau, président du conseil régional, a lancé officiellement ce Réseau de mobilité interurbaine (Rémi), à Orléans.

 
« La région devient la collectivité de la mobilité », a souligné le president François Bonneau. De fait, les Régions sont déjà autorités organisatrices des TER (ferroviaire), et donc aussi, désormais, de l’interurbain et du scolaire routier. Cette nouvelle compétence a été transférée des départements vers les Régions par la loi NoTRE. Dans le Centre Val de Loire, c’est un budget de 150M€  dont la grosse part vient des dotations hier versées aux départements, aujourd’hui aux Régions. « La seule gratuité, précise François Bonneau, ce sont 12M€  apportés par la Région, parce que nous le voulions pour soulager les familles. » De fait, cette gratuité peut représenter jusqu’à 200€   d’économie par enfant.
Le nouveau réseau est calqué sur l’ensemble – harmonisé – des six réseaux départementaux précédents : « Nous assurons les 12.000 arrêts qui existaient déjà et nous sommes même parvenus à intégrer (sauf une dizaine) les 30 % d’écoles qui repassent à la semaine de 4 jours », se félicite Philippe Fournié, vice-président du Conseil régional chargé des transports. « Il aura fallu 18 mois de concertation pour ciseler cette harmonisation régionale », indique l’élu.
Rémi va transporter environ 108.000 scolaires « et nous l’ouvrons aux apprentis dans les mêmes conditions », ajoute François Bonneau. Pour assurer le service, une vingtaine d’entreprises de transports (y compris des petites) déploieront au total 1.700 autocars.
L’an prochain, un système (grâce aux portables des scolaires ou à leur carte d’abonnement) permettra aux parents d’être informés par SMS que leur enfant a bien pris le car, ou que, en raison d’intempéries, les cars sont supprimés. Dans tous les cas, cela ne peut que rassurer les parents.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. N oubliez pas Mr BONNEAU d’ajouter les 250 M€ d’investissement pour la rénovation de la ligne SNCF Chateauneuf-Orléans (Et très vraisemblablement 500 M€ à la réalisation effective 4 ou 5 ans après. Puis 4 à 6 M€ de déficit annuel d’exploitation à payer par la région et enfin vous,c’est à dire nous les contribuables,devrons également payer les coût d’exploitation er de remise en état des trains intercité ,à la charge désormais des régions! Et sur Orléans Paris il y a du lourd que nous a révélé l’accident dramatique de BRETIGNY et ses morts!Aussi j’encourage kles citoyen des 5 département de la région à signer la pétition lancée par ROC45 pour arrêter cette ineptie de projet Orléans Chateauneuf

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail