Graves turbulences pour Vergnet

L’unique fabricant français d’éoliennes, basé à Ormes, près d’Orléans, est en péril. L’entreprise, qui emploie 113 personnes, plus une trentaine d’autres dans ses filiales de maintenance, vient d’être placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce.

Vergnet souffre de graves problèmes de trésorerie, et n’a plus la confiance des banques, alors même que son actionnaire principal, à 42%, est bpifrance. “Il faut que les pouvoirs publics se mobilisent”, plaide le PDG Jérôme Douat qui espère que la société va intéresser un repreneur. “Nous avons un fort potentiel de commandes, mais il nous faudrait un investisseur qui puisse sécuriser l’activité”, ajoute-t-il.

Ces derniers temps, l’entreprise a multiplié les contacts, hélas sans succès. Désormais il lui faut aller vite, d’autant que son carnet de commande est bien fourni. En juillet, elle avait annoncé avoir engrangé 30 millions d’euros de projets supplémentaires. Autant de perspectives aujourd’hui compromises, à moins qu’une solution ne se dégage. Les juges, qui ont accordé à l’entreprise une période d’observation de six mois, ont fixé un premier rendez-vous d’étape dès la fin du mois de septembre. 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Que les banques fassent leur vrai job : soutenir l’economie française et cessent de gaspiller l’argent de leurs clients dans des aventures hasardeuses et dangereuses pour tous !!!

  2. Pendant que le Crédit Agricole rachète une start up ayant créé deux emplois en quatre ans, c’est ce que sans doute on appelle l’économie réelle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *