Blois : la salle du Jeu de Paume inaugurée

Abondance de biens ne nuit pas, dit-on. La salle du Jeu de Paume, équipement multifonction, sorte de couteau suisse de l’agglomération blésoise (sports, évènements, culture) a ouvert ses porte vendredi 1er septembre.

Christophe Degruelle président d’Agglopolys (au pupitre).

Tout ce que compte le département d’élus, happy few en tous genres et Blésois pressés de voir à quoi ça ressemble, se sont pressés derrière le ruban, coupé par Christophe Degruelle, président d’Agglopolys, pas peu fier de voir enfin cette salle ouvrir. La ministre auprès du ministre de l’Intérieur Jacqueline Gourault avait même fait le déplacement.

25 M€, trente ans de pourparlers et deux ans de travaux auront été nécessaires à la transformation de cette friche industrielle avenue de Châteaudun à Blois, en salle de sports, de concerts et d’évènements culturels, de congrès. Les festivités d’inauguration continueront tout le week-end, avec un freestyle show samedi soir, et un match amical de l’ADA basket contre Poitiers dimanche après-midi (16h). Ce dernier se déroulera sur le parquet du gymnase Saint-Georges, démonté pour l’occasion et remonté dans la salle du Jeu de Paume. Le parquet flambant neuf a en effet gondolé  et fait faux bond pour l’inauguration. Il doit subir quelques travaux d’ajustements (ou de remplacement ?) avant d’accueillir, enfin, les matchs de Pro B de l’équipe blésoise de basket.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail