Sénatoriales : les candidatures sont closes en région Centre-Val de Loire

Les élections sénatoriales auront lieu dimanche 24 septembre. Les dépôts de candidatures sont clos depuis vendredi 8 septembre au soir. 170 sénateurs seront élus, dans 38 départements métropolitains (numéros compris entre 37 et 66), 4 départements d’outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Réunion, Mayotte), et 2 collectivités d’outre-mer (Saint-Pierre-et-Miquelon et Nouvelle-Calédonie). Magcentre fait le tour d’horizon des candidats et des sièges à pourvoir, dans les trois départements concernés : le Loiret, le Loir-et-Cher, l’Indre-et-Loire.

Loir-et-Cher : 2 sièges à pourvoir, 963 grands électeurs.

8 listes.

Jeanny Lorgeoux, sénateur PS sortant, est candidat à sa réélection, sous l’étiquette LREM, avec sa suppléante Christelle Pellé, maire d’Autainville. Jacqueline Gourault, actuelle ministre auprès du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, est également candidate à sa propre succession (elle fut vice-présidente du Sénat), sous la bannière MoDem-LREM.

Le PS, dérouté par la cuisante défaire de la présidentielle et des législatives, présente Marylène de Rul, conseillère municipale de Blois, sous l’étiquette divers gauche, avec pour suppléant Sébastien Dupont Hallet, militant, sous la bannière PS.

Gildas Vieira, maire adjoint de Blois en charge de la vie associative, est candidat revendiquant une « candidature libre au service de la collectivité  (suppléante Catherine Lévêque). 

Le vice-président du Conseil départemental et maire de Montrichard Jean-Marie Janssens, avec la suppléante Isabelle Gasselin, maire de la Ferté-Imbault, est candidat.

À droite, c’est Pascal Goubert de Cauville, maire de Chaumont-sur-Tharonne et président de la Communauté de communes Cœur de Sologne, qui est investi pour L.R., avec pour suppléante Claire Granger, maire de Sasnières.

Jean-Benoît Delaporte se présente avec pour suppléante Marie-Noël Vanlerberghe.

Le FN Michel Chassier (conseiller régional de Loir-et-Cher, conseiller municipal de Blois) et Mathilde Paris (conseillère régionale de Loir-et-Cher, conseillère municipale de Blois) ; tous deux perdants aux législatives.

Loiret : 3 sièges à pourvoir, 1667 grands électeurs.

8 listes.

À droite plusieurs candidats de sensibilité proche : Jean-Noël Cardoux est candidat à sa propre succession, avec comme suppléante l’adjointe au maire d’Orléans Muriel Sauvegrain. Hugues Saury, président du Conseil départemental, conduit la liste “À vos côtés !”. 

Philippe Le Dem se présente avec la liste “Reconnaissance des élus locaux”.

Benoît Lonceint, bien que non investi officiellement par LREM se présente sous la “Majorité présidentielle”. En revanche Aline Mériau est elle bien sous la bannière LREM, avec dans sa liste l’adjointe à la ville d’Orléans Béatrice Odunlami.

Jean-Pierre Sueur est candidat à sa propre succession (PS).

Le Front national présente Charles de Gevigney (perdant aux législatives de juin dernier), avec pour suppléante Jeanne Beaulier (conseillers régionaux du Loiret).

La conseillère municipale d’Orléans Dominique Tripet se présente également à la tête de la liste “Des moyens pour nos communes et nos services publics locaux”.

Indre-et-Loire : 3 sièges à pourvoir, 1537 grands électeurs

9 listes, 45 candidats.

Serge Babary, maire de Tours, est candidat aux élections sénatoriales sous la bannière L.R.

Au centre, les listes se bousculent : l’UDI sera conduite par Pierre Louault. Une liste dissidente se présente aussi avec Christine Fauquet, Thomas Gelfi (conseiller départemental) et Valérie Gervès (1ère adjointe à la mairie de Loches et conseillère départementale).

La liste LREM (La République en Marche) sera conduite non par Stéphanie Riocreux sénatrice sortante, mais par Martine Chaigneau (elle a rejoint En Marche en février après avoir été PS).

Christian Gatard, maire de Chambray-les-Tours conduira une liste sans étiquette, avec Régine Rezeau, maire de Sepmes, Olivier Bouissou, maire de Saché, et comme suppléants, Corinne Chailleux, maire de Druye et Richard Chatelier, maire de Nazelles-Negron.

Le Parti communiste aura bien une liste : Marie-France Beaufils ne se représente pas, et laisse un siège vide, où l’ancien député socialiste de la 3e circonscription Laurent Baumel aimerait bien s’asseoir. Mais à gauche il y aura aussi Jean-Michel Bodin (PCF).

Le Front national sera représenté par le candidat Daniel Fraczak (conseiller régional d’Indre-et-Loire et adjoint au maire de la Chapelle-sur-Loire).

Gilles Deguet conduit la liste EELV (Europe Écologie Les Verts).

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail