Une île flottante éco-innovante conçue à Orléans fait saliver les Chinois

 
La belle aventure de deux anciennes (jeunes) étudiantes, diplômées de l’ESAD (les Beaux arts) d’Orléans se poursuit comme dans un rêve par un embarquement à Roissy mardi. Direction la Chine et Xi’an où leur projet d’île flottante va être présenté à un concours international visant à mettre en valeur des innovations qui respectent l’environnement. Mieux, leur drôle de maquette vient d’être classée deuxième dans sa catégorie “greeen living”, devant des milliers d’autres projets.  D’autres expériences d’îles flottantes sont menées en polynésie ou émanant des Pays-Bas. Mais celle-ci est originale car complètement autonome, capable de vivre en autarcie.

La maquette sur un plan d’eau de Fay-aux-Loges.

 
 
A l’origine, Manon Hervé et Léa Dekens ont bénéficié de deux “tuteurs” du Loiret: d’une part Christine Barnabeu, baroudeuse de l’eau qui promène ses convictions d’Orléans à la Chine. Et de François Vernerey, des Ateliers de la colline, un constructeur de bateaux qui a relevé le pari de construire le premier prototype de cette île flottante d’environ dix mètres sur cinq, en acacias. “C’est une structure entièrement autonome à installer et amarrer sur un lac, un étang, un fleuve“, explique Manon Hervé. Un habitat insolite qui vit en autonomie complète, en énergie en particuier, et qui permet à un couple de s’épanouir dans un environnement remarquable. De flotter en pleine nature en somme.
Christine Barnabeu, amoureuse de la Chine et auteur d’un livre épopée sur l’eau (“une Transcontinentale, une femme et l”eau”), chroniqueuse sur RCF à ses heures, raconte: “L’histoire commence au mois d’Avril 2017, je découvre aux ateliers de la colline chez François Vernerey à Fay aux Loges une étrange maquette, un habitat flottant totalement éco-innovant. A la recherche d’éco-innovation depuis mon retour de voyage sur la route de la soie où j’ai découvert les innovations qui ont fait de notre civilisation ce qu’elle est aujourd’hui je décide de rechercher les inventions, les découvertes qui feront la civilisation de demain. Je retiens cette maquette. Après avoir donné en mai plusieurs conférences à Yangzhou ville jumelle d’Orléans, à Pékin et à Xi’an, le gouvernement chinois invite 5 membres de mon association: Humanité Equilibre Rencontres Avenir Transcontinentale à participer au premier concours international sur la route de la soie pour l’éco-innovation”.
 

650 millions de femmes chinoises

 

Christine Barnabeu et Manon Hervé.


Christine Barnabeu décline cette invitation mais propose à la place de défendre le projet. la maquette de Manon Hervé et de Léa Dekens. Elle poursuit: “en Juillet le gouvernement accepte et nous invite toutes les trois à assister à ce forum. C’est début Septembre que la Directrice du département des relations internationales de la province du Shaanxi, m’appelle pour m’annoncer que notre délégation Orléanaise, seule à représenter la France à ce concours, a gagné dans sa catégorie Green Living un award d’excellence. Pour mes deux jeunes accompagnatrices c’est magique, leur premier voyage en Chine, pour recevoir une consécration à leur travail, et être vues par 650 000 000 de femmes en Chine, car ce concours est soutenu par le ministère des droits de femmes chinoises ACWF.” Je suis tellement fière d’avoir découvert une merveille reconnue par la Chine, heureuse de faire découvrir à deux jeunes ma Chine”.
Coût du prototype, environ 70 000€, mais pour l’instant alors que les Chinois ont eu le coup de foudre pour ce projet, aucun investisseur français n’a voulu embarquer sur ce chantier. Il serait bien dommage que cette idée originale qui a séduit l’empire du Milieu, tombe à l’eau faute de financement hexagonal. Les inventeuses de l’île flottante verte espèrent bien un jour ne plus prêcher dans le dessert.
Ch.B

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail