Réouverture Orléans-Châteauneuf : enquête publique ouverte le 16 octobre

Le chaud et le froid soufflent sur le pharaonique (au moins 200 millions d’euros !) projet de réouverture de ligne Orléans-Chateauneuf.

Le chaud c’est le lancement de l’enquête publique : l’arrêté à été signé par le préfet du Loiret fixant cette enquête du 16 octobre au 22 novembre. Le froid c’est la décision du gouvernement –dans le cadre des assises de la mobilité- de remettre en études tous les grands projets liés aux infrastructures de déplacement. Cette remise à plat concernerait donc les dossiers de réouverture de lignes et donc Orléans-Châteauneuf. “Ma préoccupation est grande” expliquait récemment François Bonneau le président du conseil régional au micro de France Bleu Orléans

La subvention européenne en voie de disparition

François Bonneau.

“Si Etat ne tient pas sa parole sur les grands projets la région ne pourra pas se substituer. Je suis inquiet”  À défaut du soutien de l’Etat, la Région devrait donc abandonner son projet et cela alors que cette réouverture aux voyageurs de la ligne de 28 Km fermée en 1939 (sauf au fret) est un des grands projets du conseil régional qui veut consacrer  150 millions à ce projet, l’Europe 40 millions et l’Etat près de 20 millions. Mais ce projet ne peut souffrir aucun retard sous peine de voir la subvention européenne disparaître. C’est pourquoi le préfet lance l’enquête publique comme cela  était prévu afin de tenir le calendrier qui prévoit une mise en service fin 2021.

Mais c’est peu dire que ce projet, plébiscité par l’association Star 45, suscite de nombreuses inquiétudes de riverains notamment représentés par l’association 2 Roc 45. Son président Xavier Neau vient d’ailleurs d’écrire au préfet, au député Richard Ramos et à Elisabeth Borne la ministre des transports. Xavier Neau demande notamment au regard de différents arguments (sécurité, nuisances, cadre de vie, études jugées douteuses, etc.) l’arrêt de ce projet et l’étude de solutions alternatives.

Le public pourra donc s’exprimer du 16 octobre au 22 novembre dans les 6 communes desservies par la ligne (Orléans, Saint-Jean-de-Braye, Chécy, Mardié, Saint-Denis-de-l’Hôtel, Châteauneuf-sur-Loire), dans les locaux d’Orléans Métropole et de la Communauté de communes des Loges) mais aussi sur Internet (www.orleans-chateauneufsurloire.fr etwww.loiret.gouv.fr)

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. “des solutions alternatives” ! ? ! Comme des cars, par exemple ? Des cars bien polluants, tout à fait dans l’esprit COP 21? Et sous-traités à des entreprises privées ?
    Décidément, le confort égoïste de certains l’emportera toujours sur l’intérêt de la collectivité.
    On appelle cela le “nimbysme”, nom tiré de l’anglo-saxon NIMBY Not In My Back Yard : Où vous voulez mais Pas Dans Mon Jardin (ou la cour derrière chez moi).
    Triste et un peu exaspérant.

    • Projet d’une débilitée profonde .
      Cout exorbitant , déficit prévu 7 millions annuel
      taux de frequentation très faible
      Densité d’habitation important d’où pb de nuisance et de sécurité aux PN pour les nombreux élèves

  2. Le projet de la ligne voyageurs est stupide et uniquement politique.Aujourd’hui tous le monde a un véhicule. Par contre ,il serait bon d’augmenter le fret (moins de camions sur les routes ,donc plus écologique) .

    • Tout le monde a un véhicule ! ! ! Ah, bon, c’est nouveau, ça vient de sortir.
      Donc tout le monde doit prendre son véhicule pour se rendre en ville ? Vous ne trouvez pas qu’il y a déjà trop de véhicules, trop de pollution, trop de… bouchons ? Mais, vous aimez peut-être les encombrements, M. Bouchon ?
      Moi, pas !

    • Je suis d’accord avec Oldpuzzle, la voiture telle qu’aujourd’hui n’est pas l’avenir, le rail oui (fret et voyageurs ! Des wagons à l’air libre pour petits et gros bouchons !

    • La réouverture de la ligne de chemin de fer Châteauneuf/L. Orléans s’avère pertinente dans la mesure où la densité de population est pratiquement identique à celle de Orléans Blois. Ne rien faire coûterait également très cher dans la mesure où la tangentielle est saturée. Faut-il mettre des bus englués dans circulation ? Faire une deuxième tangentielle mais par où ? Et puis où faire arriver toutes ces voitures ? Le rail possède donc toutes les qualités requises : économie d’espace, grande capacité, reprise d’infrastructures existantes et aussi économie d’énergie grâce au roulement fer/fer. Ce n’est pas une question de politique, mais de physique. Maintenant, vouloir reporter le FRET routier sur le rail demande évidemment un réseau ferré conséquent qui passe par le maintien et la réouverture de lignes.

  3. Parfait dans le prolongement de la ligne B du Tram, mais effectivement,il y a le coup ! Et que devient le serpent de mer, ligne SNCF Orléans-Chartres via Voves ?

  4. On espère simplement que se sont les gens du Loiret qui iront financer cette ineptie.
    En tant que Tourangeau, non merci !

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail