“Livre au cœur”, un futur salon du livre à Orléans

Beaux écrits et chuchotements en perspective. C’est en février dernier qu’à l’initiative de Noëlle Mirande, artiste peintre et écrivain, et  d’Isabelle Thion, artiste plasticienne, que l’association orléanaise “Arts et Littératures au Pluriel” commence à réfléchir à la création d’un salon du livre, rendez-vous voué “à toutes les littératures et aux arts autour du livre“.

Noëlle Mirande, artiste peintre et écrivain. orléanaise.

Une manifestation prometteuse

Très attendu est ce salon dans la capitale régionale. Car si la région Centre Val de Loire compte soixante-douze salons  et si l’on omet les manifestations Les voix d’Orléans, et le Salon du livre jeunesse , beaux événements culturels, il n’en existe toutefois pas de généraliste  à Orléans. Un manque certain malgré l’immense travail des libraires de la cité multipliant les rencontres avec les auteurs. Beaucoup se souviendront toutefois d’un feu salon, mis sur pied, il y a quelques années sur la place de la République,  à l’initiative de Sylvie Champagne, alors directrice de la librairie Chapitre.

Belle place aux auteurs et éditeurs régionaux

” Livre au cœur,”  dont la première édition pourrait se dérouler dans l’écrin de la grande serre, à savoir l’orangeraie du jardin des plantes le temps d’un samedi et d’un dimanche lors de la deuxième quinzaine d’octobre 2018 , en pleine rentrée littéraire, entend s’ouvrir en priorité aux auteurs (au moins une cinquantaine d’invités) et  aux éditeurs régionaux.

Dans son projet, l’association Arts et Littératures au Pluriel entend se montrer ouverte à tout genre littéraire, aux arts autour du livre,  ainsi qu’au numérique. Illustration, dessin, photographie, livres d’art, livres d’artistes, livres objets, relieurs, typographes, graphistes devraient être ainsi de la fête. 

 A noter que les enthousiastes  organisateurs du futur salon, comptent aussi l’accompagner d’expositions, d’animations, d’ateliers d’écriture, de tables rondes , de lectures et, enfin,  de différentes opérations menées en amont avec divers acteurs culturels de la métropole orléanaise.

Une séduisante initiative

Aujourd’hui, l’association peaufine son projet, un projet auquel la municipalité prête une oreille attentive et qu’elle entend  volontiers soutenir ” dans la mesure de ses moyens”. Dans l’immédiat, reconnaissons que le choix du jardin des plantes pour un festival de bonnes feuilles s’imposait dans une ville qui compte déjà, hommage à la littérature, des espaces tels que les jardins Hélène Cadoux, Marguerite Yourcenar, ou Charles Péguy.

Jean-Dominique Burtin.

En savoir plus: www.facebook.com/artsetlittérature.aupluriel

Contact: artsetlittératuresaupluriel@gmail.com

Et aussi: www.noellemirande.com et www.isabellethion.com

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail